Niger: des terroristes attaquent la prison de Diffa

Niger: des terroristes attaquent la prison de Diffa

La prison civile de Diffa a été la cible d’une attaque ayant causé la mort de trois assaillants de Boko Haram et celle d’un capitaine de la Garde nationale.

Des éléments armés, appartenant à la secte terroriste Boko Haram ont attaqué dans la nuit du samedi à dimanche, aux environs de 23 h (heure locale), la prison civile de Diffa, située au nord-est du Niger, à la frontière avec le Nigeria où sévit la secte terroriste depuis 2009. Les échanges de tirs entre les éléments de Boko Haram et les forces de défense et de sécurité nigériennes se sont poursuivis jusqu’à 3 h du matin.

Le bilan de l’attaque est de trois éléments de Boko Haram ont été tués. Ils portaient des ceintures d’explosifs. Du côté des forces de défense et de sécurité, trois blessés ont été enregistrés. Aux dernières nouvelles, le capitaine de la Garde nationale Ari Issa, commandant le groupement de la Garde nationale de Diffa a succombé dimanche à ses blessures.

Les assaillants dont le nombre n’a pas encore été déterminé étaient venus à pieds (la circulation à moto étant interdite dans la zone). Ils portaient des uniformes militaires. Ce n’est pas la première fois que cette maison d’arrêt est attaquée par le groupe terroriste. Plusieurs combattants Boko Haram ont été arrêtés depuis le début de la guerre contre le terrorisme engagée dans cette partie du territoire nigérien.

Quelques jours avant cette attaque, cinq membres d’une même famille ont été égorgés par des individus non encore identifiés. Une situation qui rappelle que la guerre contre le terrorisme incarné par Boko Haram est loin de connaître son épilogue.

Sani Aboubacar

Source: afriqueactualite

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE