Nigeria : des rebelles font exploser une plate-forme pétrolière de l’américain Chevron

Nigeria : des rebelles font exploser une plate-forme pétrolière de l’américain Chevron

Des rebelles ont fait exploser une installation offshore du groupe pétrolier américain Chevron près de Warri, dans l’Etat du Delta, dans le sud du Nigeria, a annoncé la marine vendredi 6 mai, laissant craindre une nouvelle flambée de violence qui pourrait affecter la production de brut.

« Des rebelles ont utilisé des explosifs pour faire sauter la plate-forme Okan, une installation qui sert à la collecte du pétrole et du gaz destinés au terminal Escravos », a précisé le porte-parole de la marine, Chris Ezekobe, à l’Agence France-Presse, ajoutant que « l’incident s’est produit à environ 4 milles nautiques d’Escravos, près de Warri, dans l’Etat de Delta ». On ignore, pour l’instant, quel est le volume de pétrole affecté par cette attaque perpétrée « mercredi soir ».

« Implication d’anciens chefs rebelles »

Selon M. Ezekobe, cet attentat a été revendiqué par « un groupe jusqu’ici inconnu, prénommé “les vengeurs du delta du Niger” ». Avant d’ajouter : « Nous ne pouvons cependant pas exclure l’implication d’anciens chefs rebelles du delta du Niger, dont Tompolo, actuellement recherché et poursuivi pour fraude. » La marine est à la recherche des coupables, avec les autres forces de sécurité, a-t-il assuré.

Les attaques contre les installations pétrolières sont en hausse au Nigeria depuis que les autorités ont ordonné, en janvier, l’arrestation de Tompolo – Government Ekpemupolo de son vrai nom –, un des dirigeants les plus connus du Mouvement pour l’émancipation du Delta du Niger (MEND), poursuivi pour corruption.

Le groupe des « vengeurs du delta du Niger » réunir des partisans de Tompolo, mais ce dernier a jusqu’ici nié avoir des liens avec cette nouvelle organisation.

Source: Le Monde.fr

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*