Nigeria: Projet de destitution de Goodluck Jonathan par des sénateurs

Nigeria: Projet de destitution de Goodluck Jonathan par des sénateurs

Des sénateurs nigérians envisagent de présenter le 16 décembre une accusation de corruption à l’Assemblée nationale contre le Président Goodluck Jonathan et ensuite le destituer du pouvoir. Serein, Goodluck a invité ses opposants à se concentrer sur les questions d’intérêt national et non sur sa destitution. 

Selon les initiateurs de ce plan, l’accusation sera présentée au parlement. Le projet est supporté par 63 sénateurs dont 8 du parti au pouvoir, Peoples Democratic Party (PDP).

Le but immédiat de cette action est non seulement de destituer Goodluck du pouvoir mais au-delà l’empêcher de se présenter à la présidentielle 2015 dans le pays.

Contre cette initiative, Reuben Abati, le conseiller spécial de Goodluck a assuré que le Président n’a commis aucune offense répréhensible pour être accusé. Il a au contraire affirmé que ceux qui brandissent la menace d’accusation sont les plus corrompus dans le pays.

Sur ce sujet, le principal concerné,Goodluck Jonathan a répondu dans un communiqué aux sénateurs qui réclament sa destitution de se concentrer sur des questions d’intérêt national au lieu de perdre leur temps en appelant à son renvoi.

Afin de parer à toute éventualité, la présidence nigériane et la direction du parti PDP ont pris des mesures contre les menaces de destitution du Président Goodluck Jonathan par les membres de l’Assemblée nationale.

Pour les accusations, certains sénateurs ont révélé que la présidence nigériane est derrière l’incident qui s’est produit récemment lorsque l’accès au parlement a été refusé au président du parlement plus certains députés. En ce concerne Gbenga Ashafa, le sénateur de Lagos East senatorial district, il soutient que le Président dirige le pays dans « l’incompétence, la corruption et l’impunité sans précédent ».

L’accusation risque de polariser les débats à l’Assemblée car pendant des députés se sont prononcés pour la destitution de Goodluck Jonathan, ceux du parti au pouvoir ayant la majorité sont contre cette initiative.

Mensah, Lomé

Source: Koaci.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.