Nigeria : Quand les épouses des candidats à la Présidentielle s’insultent

Nigeria : Quand les épouses des candidats à la Présidentielle s’insultent

A la veille de la Présidentielle au Nigeria qui va opposer le président sortant Goodluck Jonathan à son rival Muhammadu Buhari, les femmes de ces derniers sont entrés dans la bataille politique à coup d’insultes.

L’élection présidentielle se déroule au Nigeria ce samedi. La campagne présidentielle de Goodluck Jonathan et Muhammadu Buhari s’est achevée ce jeudi, émaillée par les diverses sorties de leurs femmes respectives qui n’ont cessé de s’insulter.

Multiples insultes

Tout à commencer selon Le Monde lorsque la Première dame du Nigeria Patience Jonathan a accusé Muhammadu Buhari, âgé de 72 ans, d’être en état de « mort cérébrale ». Son épouse Aïsha Buhari voit alors rouge et rétorque en traitant Patience Jonathan de « racoleuse politique ». S’en suit alors une bataille politique entre les deux femmes à coup d’insultes.

Ainsi à chacune de leur sortie, les deux femmes ne perdent pas une occasion pour s’offenser. Aïsha Buhari qui déclare pourtant « être trop raffinée et soignée pour descendre au niveau d’insulter le mari de quelqu’un d’autre au nom de la politique », ne s’est pas gênée pour affirmer que Patience Jonathan a qualifié le nord est du pays, fief de Muhammadu Buhari « d’enclave de mendiants et d’enfants non désirés ».

Des propos qui ne laissent pas Patience Jonathan indifférente. Cette dernière s’empresse de s’en prendre au rival de son mari, affirmant que ce dernier est venu « pour emprisonner vos pères, vos mères et moi-même !

Patience Jonathan est connue pour ses nombreuses sorties tonitruantes alors qu’Aïsha Buhari est de nature plus réservée. Quoi qu’il en soit, leurs propos n’ont pas fini de faire jaser au Nigeria.

Source: Afrik.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*