Nouchipédia : L’argot ivoirien reprend ses droits sur le web

Nouchipédia : L’argot ivoirien reprend ses droits sur le web

Nouchipédia, rubrique du site web www.enfrancais-ivoirien.com, a été officiellement présentée, récemment, à la Riviera-Attoban, par son concepteur, Hyacinthe Menan. Ce dernier, entouré de ses partenaires (Guy-Serge Kadio, Dg d’Escalibur Prod ; Eddy Jacques Ekoué, fondateur du portail enfrançais-ivoirien.com ; Honorat Kouassi, publicitaire-stratégiste), a expliqué les raisons de la création de son projet.

A l’en croire, ce sont de jeunes publicitaires qui sont à l’origine de cette idée. Il a fait savoir que sa vie avait un goût de déjà vu avec ses habitudes françaises. « Pourtant, j’ai une culture. Je me suis alors demandé ce que je pouvais apporter aux autres à travers ma culture, car on ne peut pas passer sa vie à vivre la vie des autres. Je suis imposé l’idée d’institutionnaliser notre substrat culturel. D’où la création de Nouchipédia. Cette encyclopédie est là pour qu’on se réapproprie définitivement notre chose, notre parler qui nous différencie des autres peuples », a-t-il fait savoir. Avant de reconnaître que le français ivoirien, ce n’est ni le nouchi (argot ivoirien) ni le français de Molière, qui respecte des règles grammaticales strictes.

« Parler français, c’est s’exprimer en utilisant des mots nés du quotidien, des faits divers, des pratiques culturelles traditionnelles, de l’actualité internationale, de l’anglais de Shakespeare ou du malinké d’Ahmadou Kourouma, de l’agni de Bernard Binlin Dadié ou des autres langues vernaculaires qui, associés au français parlé par «Monsieur tout le monde», donne le français-ivoirien ».

Le webmaster, Yves Francis Ouédraogo, a révélé que l’encyclopédie n’est pas pour le moment fournie. C’est au fur et à mesure qu’elle sera étoffée avec l’aide et l’apport de tout le monde, notamment les journalistes. Quant à Guy-Serge Kadio, il a présenté les rubriques de ce portail et dit la démarche innovatrice qui a précédé la création de leur joujou. Il a dit que la mission de ce portail est de participer au rayonnement culturel de la Côte d’Ivoire dans le monde.
M. B. 

Source : Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*