Nouvelles révélations du Canard Enchaîné, cette fois sur le porte-parole de Fillon, Thierry Solère: Il va porter plainte pour diffamation (Vidéo)

Nouvelles révélations du Canard Enchaîné, cette fois sur le porte-parole de Fillon, Thierry Solère: Il va porter plainte pour diffamation (Vidéo)

Dans sa nouvelle édition à paraître demain, le Canard Enchaîné fait de nouvelles révélations concernant cette fois le porte-parole de François Fillon, Thierry Solère qui serait visé par une enquête pour fraude fiscale.

Le Canard évoque une plainte déposée par l’administration fiscale française pour fraude fiscale contre le député Les Républicains, comme l’indiquait le site Mediapart en septembre dernier.

La plainte émanait de la direction générale des finances publiques et était parvenue au parquet de Nanterre au début du mois de juillet, selon la source judiciaire interrogée par Mediapart.

Le député des Hauts-de-Seine avait répondu à ces affirmations par un communiqué, se disant « stupéfait » et affirmant n’avoir « commis aucun délit fiscal ».

Le champ de l’enquête aurait été ensuite élargi à un possible conflit d’intérêt, Thierry Solère, député des Hauts-de-Seine, ayant été salarié d’un groupe spécialisé dans le traitement des déchets, ajoute le Canard enchaîné.

Selon l’hebdomadaire, les policiers s’intéressent également à la société de conseil de l’épouse du porte-parole du candidat Les Républicains, qui ne figurerait pas dans les déclarations d’activité auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique.

De plus, toujours selon l’hebdomadaire, sa femme aurait été payé 4.400 euros par mois au titre d’assistante parlementaire, ce qui est autorisé par la loi.

De son côté Thierry Solère a d’ors et déjà annoncé à nos confrères de BFM TV qu’il allait porter plainte en diffamation contre le Canard et affirme avoir toujours déclaré ses revenus et être aujourd’hui à jour de ses impôts.

Il précise également avoir “fait l’objet d’un redressement fiscal qu’il a réglé”.


Thierry Solère chez Laurent Ruquier: “Je… by morandini

Source: jeanmarcmorandini.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE