Omar el-Béchir : le Soudan accepte que l’ex-président soit livré à la CPI

Omar el-Béchir : le Soudan accepte que l’ex-président soit livré à la CPI

Les dirigeants soudanais ont accepté de livrer l’ancien président Omar el-Béchir à la Cour pénale internationale (CPI) pour répondre aux accusations de génocide et de crimes de guerre.

Cet engagement a été pris lors des pourparlers de paix entre le gouvernement soudanais et les groupes rebelles de la région du Darfour.

Cette décision ouvre la voie à l’envoi de l’ex-président Omar el-Béchir à La Haye pour y être inculpé.

Il est accusé de génocide et de crimes de guerre dans le conflit qui a éclaté au Darfour en 2003 et qui a fait environ 300 000 morts.

“La justice ne peut être rendue si nous ne guérissons pas les blessures”, a déclaré Mohammed Hassan Eltaish, porte-parole du gouvernement soudanais.

“Nous avons convenu que tous ceux qui ont fait l’objet de mandats d’arrêt seront traduits devant la CPI. Je le dis très clairement”, a-t-il ajouté.

Lire la suite sur bbc.com

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.