Opposés à une fusion de leur parti, des jeunes du PDCI tentent d’empêcher une conférence de presse

Opposés à une fusion de leur parti, des jeunes du PDCI tentent d’empêcher une conférence de presse

Des jeunes du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), opposés à la création du parti unifié ont tenté jeudi d’empêcher une conférence de presse, au siège de la formation politique à Cocody (Est Abidjan).

Réunis vers 11H00 GMT dans la salle du bureau politique du siège du PDCI, pour une rencontre avec le secrétaire exécutif Maurice Kacou Guikahué, ces jeunes avaient “rejeté” l’idée de création d’un parti unifié, avant de menacer d’empêcher la conférence de presse du porte-parole du parti Kobenan Kouassi Adjoumani sur le sujet.

Pour eux, la création du RHDP, dénomination du parti unifié, “entrainera la disparition du PDCI”.

Avant leur déclaration, le secrétaire exécutif Maurice Kacou Guikahué a tenté sans succès d’expliquer le contenu de la décision du président du PDCI Henri Konan Bédié, concernant le parti unifié.

Lundi, M. Bédié a annoncé que le nouveau parti unifié s’appellerait RHDP et devra “rassembler” tous les partis membres de la coalition au pouvoir y compris le PDCI, “jusqu’à ce que l’un d’eux renoncent à son identité”.

Après l’entrée en salle vers 13H30 GMT de M. Adjoumani pour sa conférence, une soixantaine de jeunes scandant l’hymne du parti, ont empilé les chaises, pour tenter d’empêcher la tenue de la cérémonie.

Il avait assuré à son arrivée au siège du PDCI vers 13H00 GMT, que le président Henri Konan Bédié “ne bradera jamais” le parti, face aux jeunes rassemblés à l’entrée de la salle où devait se tenir la conférence.

Prévue pour 13H00 GMT, la conférence perturbée par moment par des interventions de jeunes mécontents a pu se tenir vers 14H00 GMT.

“Je vous comprends”, le président Bédié “pense la même chose” mais demande de “lui faire confiance”, a dit le porte-parole, à l’entame de sa conférence, après des interventions de cadres pour calmer les jeunes.

Ces propos n’ont pas empêché une deuxième tentative de perturbation, après qu’il a prononcé “RHDP” dénomination du parti unifié que ces jeunes contestent.

“C’était chaud mais grâce à Dieu on a pu faire la conférence de presse”, a conclu M. Adjoumani, appelant “à la sérénité”.

Au cours de la conférence, M. Adjoumani a assuré que les cinq partis membres de la coalition “ne sont pas dissous” et “continueront de fonctionner librement” après la mise en place du parti unifié prévue en septembre.

Edwige Fiendé

Source: Alerte info

About Tjefin

One comment

  1. C’est tout simplement honteux,mesquin et irresponsable de la part du PDCI de Bedie qui se fait remorquer par un petit parti arriviste qui,lui-même sorti du PDCI,a dévié et souillé le paysage politique ivoirien avec les violences et les coups d’état ponctués par une rébellion couvée par la france. Comment se peut-il?Un si grand parti à la solde d’un minuscule parti qui aurait pu disparaître suite à l’assassinat de son père fondateur (Djeni Kobenan,si je ne me trompe de nom) par Dramane Watra qui prit sa place:un vrai voleur opportuniste!Dramane n’était pas membre du PDCI. Dramane n’avait pas de parti mais une rébellion armée pour frapper le régime de M. Bedie puis, celui de SEM Gbagbo!Un si grand parti qui,par la méchanceté de son président actuel (Bedie),se prête au dépouillement de la Côte d”Ivoire!Se prête à la violation des valeurs du pays.Dramane Wattra se prête aux assassinats,aux tueries et aux privations des libertés du citoyen!C’est mesquin,car M Bedie n’a plus d’avenir et veut vendre l’édifice et son contenu à celui qui peut lui confisquer les avoirs et autre biens.Qui est le perdant?Tous ces jeunes et militants du PDCI muselés qui sont obligés de faire allégeance à Dramane le rebelle Burkinabe.Mil dommage:la grenouille avale le bœuf! Pauvres militants du PDCI!Suivez Bedie!Il est fini et il veut vous finir au RDR!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.