Ouattara a-t-il décidé de lancer des représailles contre la France?: Dans l’après-midi du 08 Décembre 2015, le vol Air France 702 en provenance de Paris avec 328 passagers à bord, est reparti sur Paris

Ouattara a-t-il décidé de lancer des représailles contre la France?: Dans l’après-midi du 08 Décembre 2015, le vol Air France 702 en provenance de Paris avec 328 passagers à bord, est reparti sur Paris

Dans un communiqué de presse publié à Abidjan le 08 Décembre 2015, la compagnie AERIA en charge de la gestion de la gestion de l’aéroport d’Abidjan, informe que le vol Air France 702 en provenance de Paris avec 328 passagers à bord, est reparti sur Paris suite à un problème d’éclairage sur la piste d’atterrissage de l’Aéroport International d’Abidjan.

AERIA qui indique que ce fait est indépendant de la volonté de la compagnie, précise cependant que l’exploitation est maintenue pour certaines autres compagnies effectuant des vols court-courrier à destination d’Abidjan.

C’est justement ici que la situation apparaît assez bizarre. Comment peut-on annoncer que la piste d’atterrissage de l’Aéroport International d’Abidjan est impraticable pour les avions de Air France parce qu’il ya un problème d’éclairage pendant que cette même piste est praticable pour les autres avion?

De plus on sait que ce vol de la compagnie française était attendu vers 18H00 à l’aéroport d’Abidjan et devrait repartir à Paris autour de 19H00. Celui qui connaît la Côte d’Ivoire sait qu’il ne fait pas excessivement noir à Abidjan à ces heures là.

L’avion de Air France a-t-il été simplement refoulé en represaille à l’affaire Soro Guillaume qui était menacé d’arrestation en France le même jour? C’est en tout ce que soutiennent des mauvaises langues sur les bords de la lagune ébrié.

La France va-t-elle se satisfaire des explications des autorités ivoiriennes? Les jours à venir nous situeront sur le developpement de cette autre affaire.

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*