Ouattara aux ex-combattants: « Rejoignez le processus ADDR pour avoir un avenir … car je ne ferai plus de recrutement dans l’armée»

Ouattara aux ex-combattants: « Rejoignez le processus ADDR pour avoir un avenir … car je ne ferai plus de recrutement dans l’armée»

En visite d’Etat à Tiassalé, ce jeudi 16 avril 2015, dans la région de l’Agneby-Tiassa, le Chef de l’Etat Alassane Ouattara a demandé aux ex-combattants de rejoindre le processus de l’Autorité pour le désarmement, la démobilisation et la réintégration (Addr).

« Tous ceux qui n’ont pas de matricules et qui occupent des sites militaires ou autres, je leur demande de quitter ces différents sites et de rejoindre l’Addr pour avoir un avenir », a déclaré Alassane Ouattara. Avant de préciser que cela doit être fait au plus tard le 30 juin 2015.

« Le Conseil des ministres prendra une décision ferme. Les ministres concernés auront 45 jours pour appliquercette décision », a tenu à préciser M. Ouattara. Pour lui, la cohésion et le professionnalisme de l’armée nationale doivent se poursuivre.

« Je ne ferai plus de recrutement dans l’armée », a-t-il lancé à l’endroit des ex-combattants. Cependant, Alassane Ouattara a reconnu l’apport de ses jeunes pendant la crise postélectorale. « Beaucoup de ses jeunes ont offert leur poitrine. Nous avons recruté certains à la douane, dans l’armée, etc. », a-t-il dit.

Ce fut l’occasion pour le Président Ouattara de dire que sans la paix, il ne peut avoir de développement. Poursuivant, il a indiqué que l’indice de sécurité a fortement baissé. Et cela, grâce au renforcement de l’union entre les fils d’Houphouët à travers leur alliance.

Ainsi, a-t-il rendu hommage au président Henri Konan Bédié pour l’appel de Daoukro qui vise à faire du Président Alassane Ouattara, le candidat unique du Rassemblement des houphouëtistes pour démocratie et la paix (Rhdp). « Cette décision est un gage de stabilité. C’est le fruit de la patience… », a également souligné le Président Ouattara.

Mais avant, le Chef de l’Etat ivoirien a indiqué que pour cette visite, il était venu exprimer sa gratitude à la population pour l’avoir soutenu lors de la présidentielle de 2010. Et leur demander par la même occasion de le soutenir de nouveau lors de la présidentielle 2015.

M. Ouattara a salué l’hospitalité qui règne à Tiassalé, « jonction et point de rencontre de tous ». « La crise que la Côte d’Ivoire a connue, n’a pas affecté la cohésion sociale à Tiassalé », a-t-il relevé. A la grande joie des populations, le Président Ouattara a annoncé qu’il reste à investir 10 milliards de Fcfa dans la région de l’Agneby-Tiassa d’ici la fin de l’année 2015.

Il faut signaler qu’avant Tiassalé, le Chef de l’État a procédé à l’inauguration, ce même jeudi, de l’hôpital Saint Jean-Baptiste de Bodo à N’Douci.

« Je voudrais saluer l’avènement de cet hôpital qui, de par sa position stratégique, pourra aider les populations de cette zone (…) Notre ambition est de restaurer le système de santé en profondeur et faire en sorte que chaque Ivoirien puisse avoir des soins de qualité où qu’il se trouve sur le territoire », a dit Alassane Ouattara.

CHEICKNA D. Salif

Source: Fraternité Matin

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE