Ouattara porte-il malheur à la famille du patriarche Péléforo Gbon Coulibaly?

Ouattara porte-il malheur à la famille du patriarche Péléforo Gbon Coulibaly?

Le weekend du 20 et 21 septembre dernier ce sont déroulés à Abidjan les sacrifices du 7eme jour du feu El Hadj Issiaka GBON, fils du Patriarche GBON COULIBALY décédé le 10/09/2014 à Abidjan. Ce même weekend, la ville de Korhogo a été encore une fois malheureusement animée par les obsèques de l’épouse, de feu le Député El Hadj Ousmane COULIBALY, fils d’Amadou GBON COULIBALY à savoir Mme SILUE Kadidia Céline, décédée le 16/09/2014 à Abidjan. Le 05/10/2014, HADJA COULIBALY Sita Tiéplé affectueusement appelée ASSI a été rappelée à Dieu alors qu’elle effectuait son Pèlerinage á la Mecque. Le décès d’Assi a eu lieu au cours du séjour de Mina. Assi dont la mére Céline est décédée le 16/09/2014 soit vingt jours plus tôt était dans sa 40éme année. Assi était fille unique de sa mére épouse du Député Ousmane décédée le 16/09/2014. Que leurs âmes reposent en Paix.

Etant témoin privilégié de tout ce qui se passe à Korhogo en générale et dans cette si prestigieuse famille en particulier dont l’importance et le rôle historique et prépondérant joué en Côte d’Ivoire  et dans sous-région, nous nous sommes senti interpellés par les décès si rapprochés et si fréquents qui surviennent dans cette famille depuis ….2011.

—————————————————————

Comment ne pas nous intéresser à ce qui se passe dans cette famille? N’est- t-elle pas celle de feu le Président Félix Houphouët Boigny? N’est-ce pas grâce au soutien de celui qu’il qualifiait lui-même d’être son ‘’père spirituel’’ à savoir le Patriarche Péléforo GBON COULIBALY  que le Président HOUPHOUET (Akan et Chrétien) bâtisseur de la Côte d’Ivoire moderne, a acquis son premier mandat électif en tant que Député de Korhogo en 1946?

Pour une bonne compréhension de notre enquête et de notre analyse pour le lecteur, certaines clarifications sur la prestigieuse et grande famille GBON COULIBALY nous paraissent indispensables à faire.

1.        Les liens entre les différents membres de la famille GBON

Sans vouloir faire ici l’arbre généalogique de la famille GBON, il est bon cependant de rappeler que le Patriarche Péléforo GBON COULIBALY très respectueusement appelé ‘’KORHOGO GBON’’ partout ailleurs en Côte d’Ivoire, a eu de nombreux enfants. Nombre d’entre eux furent illustres et l’ont démontré par leur engagement et leur dévouement pour le développement de la Côte d’Ivoire et pour le rayonnement et la gloire de la famille GBON. Grâce á leur amour profond les uns pour les autres, ils ont toujours réussi á faire face á toutes les difficultés inhérentes à la gestion du pouvoir en général et á celles qui existent inéluctablement dans les grandes familles de chefferie en particulier. Pour les besoins de notre enquête, nous ne citerons ici que les trois fils ainés et le dernier d’entre eux.

Le premier fils du Patriarche fût feu COULIBALY Kolégué, malheureusement trop tôt rappelé à Dieu. Il était le père du si réputé, si respecté et si discret feu le Professeur El Hadj Nangbéle COULIBALY.

Feu El Hadji Béma COULIBALY affectueusement appelé GBON BEMA était le second fils du Patriarche .Son pére de son vivant l’avait désigné comme son successeur pour garantir l’unité de sa famille après lui. Conformément á cette décision, El Hadj Béma fut  investi Chef de Canton suite au décès du vieux GBON. Il est le père de feu le Député El Hadj Kassoum COULIBALY communément appelé BEMA KASSOUM. Comme chacun le sait, Kassoum fut un grand bâtisseur, vice-président du PDCI -RDA, Président du Syndicat National des Transporteurs et Marchandises de Côte d’Ivoire, et Homme d’affaires réputé généreux .Il est par ailleurs de notoriété publique que comme tous ses ainés, le Président Kassoum COULIBALY a œuvré sans relâche toute sa vie durant pour le rayonnement continue de la famille GBON et pour l’assistance à leurs prochains sans compter et sans considération aucune.

Le troisième enfant du Patriarche est feu Amadou GBON COULIBALY, père de feu le député Gon COULIBALY affectueusement appelé GBON BLE c’est á dire petit GBON en référence au Patriarche dont il porte d’ailleurs le prénom. Pour la bonne compréhension de tous, il est bon d’indiquer que Feu Amadou GBON COULIBALY est également, le père de feu le député El Hadj Ousmane COULIBALY et du Dr El Hadj Issa Malick COULIBALY ancien Directeur de Cabinet Adjoint, puis Directeur National de Campagne et Ministre du Président GBAGBO. A toutes fins utiles , rappelons que les autorités actuelles de notre pays ont émis un mandat d’arrêt International contre le Dr Issa Malick dont les comptes demeurent par ailleurs toujours gelés et les biens immobiliers totalement incendiés, saccagés, pillés ou toujours illégalement occupées. Le Dr Issa Malick est contraint á l’exil depuis avril 2011..

Le dernier fils du Patriarche GBON COULIBALY est Maitre Lanciné Gon COULIBALY, qui fut Député-Maire de Korhogo, Vice-Président de l’Assemblée Nationale et Ministre du Président BEDIE. Il est actuellement reclus à Abidjan ne pouvant plus aller chez lui à Korhogo, malgré les nombreuses occasions qui en temps normal le font aller régulièrement dans son village natal de Korhogo qu’il aime tant et qu’il a tant servi. Sa belle et bien visible résidence qu’il y a bâtie dans les années 1980 n’a-t-elle pas été détruite une première fois en 2009 (donc avant les élections) avant d’être totalement saccagée après les élections présidentielles de 2010 ?

En plus de ceux déjà nommés ,nous ne manquerons pas de citer entre autres illustres fils du vieux GBON, feu El Hadj Dramane COULIBALY, premier député de Korhogo après l’indépendance en 1960, feu El Hadj Ibrahima COULIBALY ex-Général de brigade et ancien chef d’Etat-major des Forces Armées Nationales de Côte d’Ivoire (FANCI), feu El Hadj Daouda COULIBAY, Administrateur civil et ancien Préfet de très grande réputation et ancien Maire de Korhogo. Paix á leurs âmes

Amadou Gon COULIBALY, actuel Ministre d’Etat, Secrétaire de la Présidence, Député de Korhogo et Maire de Korhogo, et Secrétaire Général délégué du RDR, et ancien Directeur National de Campagne du candidat du RDR aux élections Présidentielles de 2010, est le fils ainé de feu le député Gon COULIBALY dit GBON BLE. Il porte donc le nom de son grand père Amadou GON COULIBALY, fils du Vieux GBON.

Il est en effet de pratique courante que dans nos familles en Afrique que nous rendions hommage à nos parents ou grands parents en donnant leurs noms aux ainés de nos enfants à nous, c’est-à-dire de leurs grands-parents à eux.

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris, ou dont la surprise serait grande de le savoir, le Dr Issa Malick étant le petit frère de sang de GBON BLE, est l’oncle d’Amadou Gon. Comme vous le savez,dans bon nombre de sociétés africaines dont celle des sénoufo, les notions d’oncle ou de neveu ne concernent que les frères (pour la femme) et les enfants des sœurs (pour l’homme). L’enfant du frère est un fils. A ce titre, le Dr. Issa Malick COULIBALY est le père du Secrétaire Général de la Présidence, le Ministre d’Etat Amadou Gon COULIBALY, qui à son tour, est son fils.

2.        Les Conclusions de notre enquête

Avant de livrer les résultats de nos investigations, nous voudrions avant tout propos présenter toutes nos condoléances à la grande famille du Patriarche Péléforo GBON COULIBALY, à toute la grande famille ZOUAKAGON et á toutes les familles alliées et amies .Nous joignons modestement nos prières à celles de tous et de chacun afin que le bon Dieu pardonne á tous les défunts de cette illustre famille leurs fautes et leur accorde son Paradis.

Notre travail a couvert une période de 34 mois allant du 21/11/2011 (date du premier décès dans la famille Amadou GBON) au 05/10/2014 (date du dernier décès dans la même famille) et cela depuis novembre 2011.

Durant cette période :

·         Six (6) décès ont été enregistrés parmi les enfants de feu Amadou GBON  COULIBALY, fils du Patriarche Péléforo GBON COULIBALY, soit un décès tous les 5 mois environ.

Parmi ces décès figure une femme, ce qui est un fait très rare dans cette famille. Il s’agit de Hadja COULIBALY KADIDIA appelée affectueusement par tous DJATOU ou KADI GBON.

A l’analyse des dates de décès, on constate malheureusement que depuis 2011 chaque année on enregistre le décès d’au moins un enfant de feu Amadou GBON COULIBALY.

·         Huit (8) décès ont été enregistrés parmi les enfants et petits-enfants de feu Amadou GBON COULBALY soit un décès tous les 4 mois environ.

·         En prenant en compte tous les quatorze (14) cas de décès survenus dans la famille de feu Amadou GBON COULIBALY (enfants, petits-enfants, épouses, frère et belle fille),) durant les 34 mois de cette étude on constate:

La survenue d’un décès tous les deux mois environ et cela depuis 2011.

Que les trois épouses de feu Amadou GBON décédées ont toutes été rappelées à Dieu dans le deuxième semestre de l’année 2012.

Parmi les décès figure une belle fille de feu Amadou GBON, il s’agit de l’épouse de feu le Député El Hadj Ousmane COULIBALY mére de Assi décédée á la Mecque vingt jours après sa mére. La rareté de ce genre de décès dans cette famille est également un fait qui nous a marqué.

3.        Notre Appel

Les conclusions de notre macabre et néanmoins minutieuse enquête sont à vrai dire dramatiques et fort inquiétantes.

Elles interpellent donc tous les membres de l’illustre famille GBON et cela à quelque le niveau auquel ils se situent. Ils doivent en effet tout mettre en œuvre pour comprendre ce qui se passe dans cette famille et trouver les solutions idoines face à cette dramatique situation. Il y a comme un péril dans la famille et personne ne doit rester ni indifférent ou encore moins inactif sinon le naufrage sera collectif. Tous doivent marcher ensemble sinon tous risquent de couler ensemble. Il n’y a pas de plan B car il n’y a pas de famille B.

4.        La Responsabilité Historique des Membres de la famille GBON

Face à cette triste situation, nous rapportons ici quelques-unes des questions qui se posent dans la famille que dans la population KorhogolaiseKorhogolaise et ivoirienne et qui nous sont parvenues durant notre enquête .En effet nous avons souvent attendu les interrogations suivantes:

·         Que se passe-t-il dans la famille GBON ?

·         Que se passe-t-il plus particulièrement dans la famille de feu Amadou GBON?

·         Que veulent t ils faire de l’héritage de plus de cinq cents ans dont ils ont la charge actuellement?

·         Ne peuvent-ils pas imiter leurs illustres devanciers qui ont assuré le rayonnement de la famille tout en gérant toutes leurs contradictions internes ?

·         Que font t ils pour arrêter cette triste escalade ?

·         Pensent t ils aux générations futures de la famille ?

·         Pourquoi, leurs différences ne sont t elles pas considérées comme sources de richesses plutôt que sources de conflits ?

·         ‘’Une ligne rouge ou noire’’ n’a-t-elle pas été franchie ?

Bien entendu c’est aux membres de la famille GBON et notamment aux premiers responsables actuels de trouver des réponses à ces questions et certainement a bien d’autres questions encore.

Il s’agit d’une simple question de responsabilités.

Que ces responsables sachent cependant que les autres membres de la famille GBON et plus généralement tous les membres de la grande famille ZOUAKAGON et même toute la Côte d’Ivoire les regardent avec impatience et inquiétude.

‘’KORGÔH’’ transcrit KORHOGO par le colonisateur ne signifie-t-il pas HERITAGE, c’est-à-dire un bien commun, reçu des devanciers et que les héritiers ont la responsabilité impérieuse de faire fructifier d’avantage pour le bien des générations futures et qu’ils ne doivent donc brader sous aucun prétexte ?

5.        La base de notre d’analyse : liste et dates des personnes de la famille décédées depuis 2011

Numéro
Nom et Prénom
Dates
Commentaires
LES ENFANTS DE FEU AMADOU GBON COULIBALY DECEDES DEPUIS 2011
1
COULIBALY Abou le blancEx-Agent de la Sogephia30 JUIN 2012Frère ainé du Dr Issa MalickOncle d’Amadou Gon
2
COULIBALY Amidine
 
28 NOVEMBRE 2012Frère ainé du Dr Issa MalickOncle d’Amadou Gon
3
COULIBALY KélémoryEx-Agent du BNETD
23/03/2014
Frère ainé du Dr Issa MalickOncle d’Amadou Gon
4
COULIBALY SiakaEx- Professeur de lycées et collèges21 /11/ 2011Frère ainé du Dr Issa MalickOncle d’Amadou Gon
5
COULIBALY SékouEx- agent de la CIE06/10/ 2013Frère ainé du Dr Issa MalickOncle d’Amadou Gon
6
COULIBALY KADIDIATOUEx-agent de la CNPS
 02/05/2014
Sœur ainée du Dr Issa MalickTante d’Amadou Gon
                     LES PETITS ENFANTS DE FEU AMADOU GBON COULIBALY DECEDES DEPUIS 2011
7
COULIBALY Mamadou (Secrétaire)Ex-enseignant chercheur à l’INPHB27/04/2012Neveu du Dr Issa MalickCousin d’Amadou Gon
8
COULIBALY Alassane (Secrétaire)Ex-Opérateur économique13/11/ 2013Neveu du Dr Issa MalickCousin d’Amadou Gon
9
COULIBALY Assita Tiéplé
05/10/2014
Nièce du Dr Issa MalickCousine d ’Amadou GON
 

LES EPOUSES DE FEU AMADOU GBON COULIBALY DECEDES DEPUIS 2011

10
Vielle COULIBALY Porotcha
25/06/2012Epouse de feu Amadou GBON COULIBALY
11
Vielle COULIBALY Yahapi09/ 2012Epouse de feu Amadou GBON COULIBALY
12
Vielle COULIBALY Mahan
16/06 2012Epouse de feu Amadou GBON COULIBALY
          LES FPERES LES DE FEU AMADOU GBON COULIBALY DECEDES DEPUIS 2011
13
COULIBALY Issiaka GBONEx-agent de la Sodepalm, Planteur
10/09/2014
Oncle du Dr Issa Malick,Grand père d’Amadou Gon
LES BELLES FILLES DE FEU AMADOU GBON COULIBALY DECEDES DEPUIS 2011
14
SILUE Kadidia Céline épouse de feu le Député Ousmane COULIBALY décédé le 13/04/2005Ex-agent de la BECEAO
16/09/2014
Belle sœur du Dr Issa MalickTante d’Amadou Gon

Moyenne de décès

Pour les enfants de feu Amadou GBON COULIBALY, fils du Patriarche Péléforo GBON COULIBALY7 décès en 34 mois soit depuis 2011 :ü un décès tous les 5 mois environü au moins un décès par an depuis 2011
Pour les enfants et petits-enfants de feu Amadou GBON COULBALY 8 décès en 34 mois soit un décès tous les 4 mois environ depuis 2011
Tous décès confondus dans la famille GBON et de feu Amadou GBON COULIBALY (frère, épouses, enfants, petits-enfants, belle fille)14 décès en 34 mois soitü un décès tous les 2 mois environ depuis 2011ü  trois épouses toutes décédées dans le second trimestre de 2012

 

Source: Panafricain.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.