Pascal Affi N’Guessan gifle Alassane Ouattara et annonce la ‘’rupture’’ entre le pouvoir et l’opposition

Pascal Affi N’Guessan gifle Alassane Ouattara et annonce la ‘’rupture’’ entre le pouvoir et l’opposition

En Côte d’Ivoire, les relations entre Alassane Ouattara et Pascal Affi N’Guessan sont au rouge. Car, les deux camps se regardent en chiens de faïence. Du coup, le second cité un peu plus haut n’apprécie guère le comportement du président ivoirien Alassane Ouattara.

L’opposant Pascal Affi N’Guessan est très remonté contre le Président ivoirien, Alasane Ouattara. Il n’a pas hésité à dénoncer les mauvaises pratiques de l’homme fort ivoirien. Il a fait savoir que, le président ivoirien, Alassane Ouattara a des mauvaises intentions pour son pays.

En ce sens que l’opposant n’a point apprécié la sortie du chef de l’Etat ivoirien et n’a pas hésité à le dénoncer publiquement.

Il est monté au créneau pour se faire entendre et, il interpelle l’opinion internationale sur les dérives d’Alassane Ouattara. Pour rappel, Pascal Affi N’Guessan se réclame chef de l’opposition ; un statut que le pouvoir en place refuse totalement. Selon Pascal Affi N’Guessan, « le chef de l’Etat a clairement affiché sa volonté de ne point tenir compte de l’opposition et d’opérer un passage en force ».

Il invite la population ivoirienne à se réveiller du comportement d’Alassane Ouattara qui, selon lui, impose la force aux ivoiriens. L’on se rappelle, dans son discours à la Nation à l’occasion du 56ème anniversaire de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara avait dit haut et fort que « le peuple n’acceptera pas des menaces et des violences ». Il avait aussi ajouté la création d’un poste de vice-présidence et un sénat.

Ce que l’opposant Pascal Affi N’Guessan ne veut pas entendre du tout. C’est pourquoi, il demande à Alassane Ouattara d’arrêter ses agissements. Il est d’avis que « le président ivoirien veut tromper son peuple pour forcer les barrières ».

En tout cas, une urgence s’impose. Il s’agit de lancer un appel à l’unité.

Source: africtelegraph.com

One comment

  1. Ces phrases de média sont des interprétations.Ce qui ne nous regarde point car sir Affi est le plus dangereux pour s’être retourné et avoir convolé en pures noces avec Dramane Allassane en trahissant les espoirs du peuple ivoirien. Ce n’est pas maintenant qu’il va couler des larmes de crocodile.Affi monte en créneau surement pour que Dramane lui jette encore des pièces de monnaies;donc c’est un chantage politique qui n’engage que les deux filous!C’est un petit jeu politicien.De toutes façons,Affi n’est jamais un opposant, mais un suiveur au cerveau larvé depuis Bouna par Dramane,donc pas un chef d’opposition car le FPI ne le reconnait pas comme membre!C’est un suiveur de Dramane alors ne nous distrayez pas!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*