Pascaline Bongo devant la justice pour impayés

Pascaline Bongo devant la justice pour impayés

Pascaline Bongo comparaît devant le tribunal de grande instance de Paris, ce mardi 17 mars. La sœur de l’actuel chef de l’Etat gabonais est poursuivie pour une ardoise d’environ 500 000 euros. Des factures impayées, assure une petite société française basée en région parisienne.

Le transport d’une limousine entre Paris et Libreville, la commande d’une moquette en gazon synthétique ou encore plus de 100 pots de crème glacée livrés à la présidence du Gabon. Au total, ce sont plus de 540 000 euros que l’entreprise Blue Mendel réclame à Pascaline Bongo. Des dizaines de factures restées impayées, affirme la société française, qui n’emploie que quatre salariés et se dit aujourd’hui au bord de la faillite.

Toutes les commandes étaient passées par SMS, envoyées directement au patron de la société d’export depuis le téléphone de la fille aînée et ancienne directrice de cabinet de feu Omar Bongo.

Entre mai 2012 et avril 2014, 257 messages sont ainsi échangés et tout se passe sans accroc jusqu’à fin 2012 lorsque Blue Mendel fait acheminer deux conteneurs à Libreville. La société, qui a assuré le transport maritime, réclame son dû. Blue Mendel demande la somme à sa cliente gabonaise, mais ne reçoit aucune réponse.

Les commandes se sont poursuivies tout au long de l’année 2013, affirme la société française, qui assure n’avoir plus eu de contact avec Pascaline Bongo depuis le 5 juin de cette année-là. Un dernier SMS lui est parvenu en ces termes : « Je n’ai pas les factures de 2013. Envoie le détail ».

Source: RFI

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE