Pétition pour la libération du Président Gbagbo: Près de 60% des Ivoiriens sur le sol de Côte d’Ivoire ont signé

Pétition pour la libération du Président Gbagbo: Près de 60% des Ivoiriens sur le sol de Côte d’Ivoire ont signé

Le mercredi 22 juin 2016, le patriarche Bernard B. Dadié, écrivain émérite, président du CNRD, qui a récemment fêté ses 100 ans, et l’ancien Premier ministre togolais Joseph Kokou Koffigoh, ont lancé l’ambitieuse pétition dont le but est de réclamer la libération du président Laurent Gbagbo.

Lors de la cérémonie de lancement de la pétition qui a eu lieu à l’hôtel Belle Côte de la Riviera (Abidjan-Cocody), le patriarche Bernard B. Dadié a tenu à préciser que l’initiative a pour but d’«accompagner ce vaste mouvement de résistance face à l’imposture et comme un devoir de conscience devant l’histoire (…) les signataires exigent la libération de Laurent Gbagbo». C’est d’ailleurs pour cela que le “viel homme” Dadié et son complice Koffigoh se sont lancés le défi de recueillir au moins 21 millions de signatures pour cette pétition. Ce défi a été relevé par les Africains.

Près de 60% de la population ivoirienne réclame la libération du président Gbagbo

En effet, selon le professeur Abou Drahamane Sangaré, président par intérim du Front Populaire Ivoirien, la pétition lancée par par le doyen Bernard B. Dadié et le premier ministre togolais Joseph Kokou Koffigoh a reccueilli 25.247.511 signatures, dont dont 13.333.878 en Côte d’Ivoire et 11.913.623 à l’international. Cette annonce a été faite par le président Abou Drahamane Sangaré lors du meeting qu’il a tenu le Dimanche 4 Décembre 2016 à Bonoua, ville d’origine de l’ex-première dame Simone Ehivet Gbagbo.

Ce chiffre communiqué par le président par intérim du FPI revêt deux cractères importants. D’abord il montre que plus de la moitié de la population ivoirienne veut la libération du président Laurent Gbagbo. En effet, selon les résultats du 4è Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH 2014) communiqués, le mardi 23 decembre 2014, par le gouvernement Ouattara, la Côte d’Ivoire compte 23 millions d’habitants dont 17.172.297 d’Ivoiriens, soit 75,8% et 5.491.972 d’étrangers, soit 24,2% de la population.

PÉTITION POUR GBAGBO PLUS DE 25 MILLIONS DE SIGNATURES Pétition pour la libération du Président Gbagbo: Près de 60% des Ivoiriens sur le sol de Côte dIvoire ont signé

Malgré toutes les tentatives de déstabilisation de l’opération et toutes les intimidations, si donc 13.333.878 personnes vivant en Côte d’Ivoire ont signé en faveur de la libération du président Gbagbo, cela revient à dire que c’est au moins 58% de cette population ivoirienne qui souhaite le retour de Laurent Gbagbo dans son pays. Au-delà des statistiques, ce chiffre montre que Laurent Gbagbo est incontournable en Côte d’Ivoire si on aspire à la paix.

A-delà de la Côte d’Ivoire, les chiffres communiqués par le président Sangaré, montre également que Laurent Gbagbo est devenu un phénomène Africain mais aussi planetaire. En effet, les données montrent que 12 millions de personnes vivant hors de la Côte d’Ivoire ont signé la pétition. C’est tout à l’honneur des organisateurs en Occident (la diaspora ivoiriennes et africaines), au Bénin, en Afrique du Sud, au Ghana, au Cameroun, au Burkina Faso, au Togo, etc…

En somme, la petition lancée par le doyen Bernard B. Dadié vient à nouveau de démontrer que Ouattara et son RHDP sont minoritaires en Côte d’Ivoire. Une telle coalition ne peu pas avoir gagné l’élection de 2010 en Côte d’Ivoire.

Tanoh

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE