Phénomène des « microbes » : La police nationale sollicite l’aide des populations | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Phénomène des « microbes » : La police nationale sollicite l’aide des populations
Phénomène des « microbes » : La police nationale sollicite l’aide des populations

Phénomène des « microbes » : La police nationale sollicite l’aide des populations

Le directeur général de la police nationale, M’Brédou M’Bia a appelé récemment les populations abidjanaises, notamment celles d’Abobo où sévit le phénomène des «microbes », à aider la police nationale à mettre hors d’état de nuire ces « microbes ».

Selon lui, 122 « microbes » ont été déférés devant le parquet. Deux caïds de cette pègre abidjanaise, Abou Tonneau et Yacou Ecomog ont été condamnés à 20 ans de prison. A l’en croire, malgré les stratégies de lutte, ce phénomène n’est pas totalement éradiqué.

« C’est pourquoi, nous sollicitons l’aide des populations d’Abobo. C’est vrai qu’Il y a une baisse sensible des agressions, aucune attaque depuis quatre semaines, des meneurs en fuite. Mais la collaboration entre ces populations et la police nationale doit être renforcée » a-t-il précisé.

Le Dg de la police nationale a également affirmé que les « microbes » sont des jeunes âgés de 9 à 18 ans, regroupés en bande, qui, sous l’effet de la drogue agressent, dépouillent et violentes d’honnêtes citoyens à l’arme blanche ou à à feu. Pour lui, ces regroupements des jeunes de cette tranche d’âge ne datent pas d’aujourd’hui. Dans un passé récent, des jeunes étaient également regroupés en bande, sous l’appellation de mapessiens et de loubards.
Charles Bédé

Source : Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.