Ping explique maladroitement pourquoi il avait refusé le recomptage en Côte d’Ivoire, estime l’internaute Malcolm Any

Ping explique maladroitement pourquoi il avait refusé le recomptage en Côte d’Ivoire, estime l’internaute Malcolm Any

Jean PING s’est essayé à donner une réponse à tous ceux qui lui reprochent d’avoir refusé le recomptage en Côte- d’Ivoire alors qu’il le demande aujourd’hui pour lui dans le cadre de l’élection présidentielle Gabonaise.

En effet, sur les réseaux sociaux, il ne se passe pas un jour sans que les internautes lui rappellent que ce qu’il a refusé au Président Laurent GBAGBO ne devrait pas valoir pour lui et que ce “recomptage serait une injustice” faite à Bongo…Une phrase qu’il avait sorti pour refuser le recomptage en Côte d’Ivoire.

Lassé de se voir reprocher son refus de recomptage Jean PING a tenté une explication maladroite et absurde.

Ainsi, il a affirmé: «Concernant le cas Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire (il faut noter que) l’Union africaine n’est pas une institution supranationale », c’est-à-dire une organisation dont les décisions sont au-dessus des lois des Etats membres. Elle est dirigée par un chef d’Etat en exercice et « la Commission de l’UA ne fait qu’exécuter les décisions des chefs d’Etat »

Il rajoutera que dans le processus de validation des résultats de la présidentielle ivoirienne de novembre 2010, c’est l’ONU, qui supervisait officiellement les joutes électorales et dont les résolutions sont supranationales, avait d’abord « reconnu que c’est Ouattara qui a gagné les élections », ensuite la Cedeao, la France et « tout le monde »,

L’Union africaine, « au niveau des chefs d’État a emboité le pas à la Cedeao pour reconnaître que c’est Ouattara qui a gagné les élections, à partir de là, la chose qu’il convenait de faire c’est de garantir la paix » a t-il confié.

Enfin, il affimera que : « Ce que nous avons fait, c’est de trouver une porte de sortie à tout le monde et qu’est-ce qu’il y a d’erroné dans ça, qu’est-ce que vous reprochez à la Commission de l’UA ».

(Source: www.oeildafrique.com)

Une explication tirée par les cheveux, absurde et qui finira par convaincre les plus sceptiques que PING ne jure que par les décisions imposées de l’extérieur.

PING explique donc que l’UA n’a pas de décisions qui lui soient propres, qu’elle n’est qu’une caisse de résonance, qu elle est sans pouvoir, que ses membres n’ont aucune personnalité et aucun avis propre à donner et qu’ils ne font que calquer leurs décisions sur celle de la France et de l’ONU… Quand on sait que la France est quasi systématiquement à l’origine des résolutions de l’ONU concernant la Côte d’Ivoire et les pays francophones autant dire donc que c’est la France qui impose ses décisions à l’UA…

La France serait donc, par voie de conséquence, supranationale… ? Ses décisions l’emporteraient sur celles des cours constitutionnelles des pays en question …Les Constitutions des pays ne vaudraient donc plus rien face à la volonté de la France.

PING explique donc que l’UA n’a fait que suivre comme un mouton les décisions qui lui ont été dictées de l’exterieur et qu’ils ont été incapables d’avoir une analyse propre d’une situation conflictuelle.

Mais qu’attendre donc des pays de la CEDEAO par exemple, dont tous les Présidents ne sont que des serfs de la France et qui craignant pour leurs fragiles fauteuils se plient systématiquement aux décisions de la France et de l’Europe…?

Qu’attendre de pays de la CEDEAO majoritairement françafricains ? Une décision contraire à la volonté de la France ? Sérieusement ? Vous y croyez vous ?

Avec PING c’est “Ce n’est pas moi c’est les autres”..il n’a aucun avis à donner sur rien dès qu’il n’est pas touché directement et veut bien se plier à la décision venant de l’extérieur.

Terrible aveu d’un homme qui n’a pas hésité effectivement à faire appel à l’extérieur pour déposer son adversaire…On comprend mieux…PING ne jure que par ce qui vient de l’autre côté … une tendance née ou peut être accentuée de sa pratique au sein d’une UA sclérosée, incapable de décisions propres…

Ce n’est pas une explication que PING a tenté de donner c’est un aveu d’impuissance et de moutonnisme.

Lamentable…

NB: Ce billet n’est pas une forme de soutien à BONGO dont la servilité est aussi réelle que celle de PING.

Malcolm Any

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*