Plusieurs attentats déjoués ces semaines en Côte d’Ivoire

Plusieurs attentats déjoués ces semaines en Côte d’Ivoire

Les forces armées ivoiriennes sont vigilantes. Elles ont déjoué plusieurs attentats ces dernières semaines, selon la Lettre du Continent, dans sa dernière parution. Le bimensuel panafricain révèle quelques cibles que les djihadistes avaient dans leur ligne de mire. Il s’agit de l’hôtel Novotel et du camp Gallieni qui abrite l’état-major des armées de Côte d’Ivoire. L’hôtel Novotel est particulièrement visé du fait d’une forte présence d’expatriés français.

La Côte d’Ivoire n’est pas seule dans cette lutte acharnée contre le terrorisme. Elle est aidée par la Direction générale de la securité extérieure (Dgse) française. Toujours selon la LC, le groupe djihadiste qui guette la Côte d’Ivoire est le Katiba Macina, très actif en zone sahélienne, notamment au Mali et Burkina. La menace est d’autant plus sérieuse qu’elle a permis d’accroitre la vigilance des forces de sécurité et de renseignements ivoiriens. Ce qui a permis récemment l’arrestation, en Côte d’Ivoire, d’une dizaine de djihadistes venus du Mali et du Burkina.

Début mai, poursuit la LC, les autorités ivoiriennes en collaboration avec leurs homologues ghanéens avaient répéré dans la forêt de la Comoé, aux confins du Ghana, du Burkina et de la Côte d’Ivoire une cellule djihadiste suspectée d’être affiliée à la Katiba Macina.

Pour être plus efficaces dans la lutte contre le djihadisme, des pays côtiers, en l’occurrence la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Benin et le Burkina veulent conjuguer leurs efforts au sein d’une organisation dénommée G5 sahel.

Yves Tapé

Source: infoplus.ci

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.