Plusieurs blessés dans des affrontements liés à un conflit agriculteurs éleveurs à Touba

Plusieurs blessés dans des affrontements liés à un conflit agriculteurs éleveurs à Touba

De violents affrontements liés à un conflit entre agriculteurs et éleveurs ont fait plusieurs blessés mercredi à Touba au nord-ouest du pays, a-t-on appris mercredi de source sécuritaire.

Le ravage de champs agricoles par un troupeau et l’abattage d’un boeuf en représailles a entraîné de vives altercations entre des groupes opposés. Le climat de tension s’est déporté au tribunal où l’affaire a été portée.

Après le procès, des hordes de jeunes agriculteurs se sont attaqués à des groupes d’éleveurs dans la ville, utilisant des pierres, des bois et autres objets. La police est intervenue de manière énergique à coup de matraques et de gaz lacrymogènes, dans le but ramener le calme. L’opération de maintien d’ordre a duré plusieurs heures, vu la détermination et le grand nombre des manifestants.

Les conflits entre agriculteurs et éleveurs sont récurrents dans le nord du pays. Les dégâts causés par les troupeaux de boeufs ou de moutons en transhumance sur les cultures constituent le principal sujet des litiges.

Les affrontements violents entre ces deux communautés qui ont secoué plusieurs localités du nord dont déjà fait plusieurs morts.

Dans le mois de mars 22 personnes ont été tuées dans un conflit communautaire virulent opposant agriculteurs et éleveurs qui a éclaté à Bouna au nord-est de la Côte d’Ivoire.

A plusieurs occasions, les autorités ivoiriennes ont exprimé leur engagement à oeuvrer pour une cohabitation paisible entre agriculteurs et éleveurs.
Le Parlement ivoirien a adopté récemment une loi devant permettre de réglementer la transhumance.

Source: Xinhua

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE