Pour avoir qualifié Ouattara de ‘’père injuste’’: Konaté Zié attaqué par Charles Gnaoré

Pour avoir qualifié Ouattara de ‘’père injuste’’: Konaté Zié attaqué par Charles Gnaoré

Ayant toujours positionné son mouvement en défenseur inconditionnel du président Alassane Ouattara, Charles Gnaoré, le président de la Fédération des organisations républicaines pour la cohésion et l’émergence en 2015 (Force 2015), a émis des doutes le dimanche 16 juillet 2017, sur ‘’la moralité’’ de Konaté Zié, l’ex-député de Daloa. Parce que ce dernier a osé qualifier, récemment, le chef de l’Etat de «père injuste». Il était en meeting à la mairie d’Abobo.

Dans la vie, a indiqué Charles Gnaoré, il faut être reconnaissant. C’est la base, selon lui, d’une bonne vie politique. « La semaine dernière, il y a un jeune, un aîné qui a osé dire que Alassane Ouattara est un père injuste. Nous voulons dire que le père le plus juste que la Côte d’Ivoire a eu s’appelle Alassane Ouattara. Celui qui a dit qu’Alassane Ouattara est un père injuste, je le connais très bien et il me connait très bien. Il s’appelle Konaté Zié. Voilà quelqu’un qui, grâce à Alassane Ouattara a été député en Côte d’Ivoire, avec qui nous avons mené le combat de la rébellion. (…) Un matin, on ne l’a plus vu. Il s’est retrouvé avec Henri Amouzou (ex-président du Fonds de Développement et de Promotion du Café-Cacao, Ndlr), un proche de Laurent Gbagbo. Et c’est celui-là à qui on a permis d’être député, à qui on a donné du travail au Conseil café-cacao qui ose dire qu’Alassane Ouattara est injuste, simplement parce qu’il a été battu aux élections dernières (législatives 2016, Ndlr). Est-ce que celui-là est sérieux ? (…) Quand on veut parler avec Alassane Ouattara, on doit tourner la langue sept fois d’abord avant de faire sortir un mot. On ne parle pas à Alassane Ouattara de cette façon. Celui qui veut parler à Alassane Ouattara de telle façon va trouver la Force 2015 devant lui. Celui qui va vouloir humilier Alassane Ouattara sera lui-même humilié », a ajouté le président de la Force 2015.

Tout le problème, a-t-il poursuivi, est venu du fait que Ouattara a décidé de « ne pas faire comme les autres présidents » en refusant de se présenter à nouveau. Charles Gnaoré a, ensuite, interpellé la jeunesse du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), parti allié au Rassemblement des républicains (Rdr) dans le cadre du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Il a recommandé à cette jeunesse de « ne pas se laisser manipuler par les caciques » de sa formation politique « qui sont contre le parti unifié ». « Que ce soit le Pdci, l’Udpci et autres, nous sommes tous comptables de la gestion du président Alassane Ouattara », a-t-il soutenu.

Alex A

Source: L’intelligent d’Abidjan

One comment

  1. S’il n’y a aucun commentaire sur cette sortie du mangeur Charles Gnahore,je devrais le courant.Sauf que,ne pas lancer la pierre a l’oiseau qui vole sur ta tete,il croira que tu ne l’as pas vu.Cet enrgumene n’est pas en Cote d’Ivoire pour constater que les nombreuses mutineries demontrent que Dramane Ouattara est un filou.Qui s’assemble se ressemblant,ce petit ange du diable est simplement en delires de la mangecratie!Bons vents!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*