Pour le FPI, c’est la perspective d’une libération du Président Laurent Gbagbo qui pousse Ouattara à vouloir s’accrocher au pouvoir

Pour le FPI, c’est la perspective d’une libération du Président Laurent Gbagbo qui pousse Ouattara à vouloir s’accrocher au pouvoir

Suite à la déclaration faite par Alassane Dramane Ouattara sur son intention de rempiler en 2020 pour un 3ème mandat, le FPI dénonce cette forfaiture de trop.

Dans une déclaration dont copie a été transmise à EBURNIENEWS.NET, le parti du président Laurent Gbagbo a d’abord tenu à rappeler que monsieur «Ouattara n’a jamais été un candidat normal en Côte d’Ivoire au regard des constitutions ivoiriennes».

Le FPI rappelle que déjà en 1995, avec la constitution du 3 novembre 1960 et le code électoral de 1994, il avait lui-même indiqué qu’il ne pouvait pas être candidat, parce que les lois du pays l’empêchaient de l’être. En 2000, c’est la Chambre constitutionnelle de la Cour suprême qui, sur le fondement de la Constitution du 1er août 2000 et du Code électoral du 1er août 2000, a rejeté sa candidature, pour nationalité douteuse ;

En 2010, c’est par une dérogation spéciale à la constitution que le Président Laurent Gbagbo, en usant de l’article 48 de la constitution du 1er août 2000, a fait de M. Alassane Ouattara, un candidat exceptionnel, hors normes, à l’élection du président de la République.

Pour le parti du président Gbagbo, si Alassane Dramane Ouattara essaie à nouveau d’être candidat en violation de la nouvelle constitution qu’il a lui-même doté le pays, c’est bien parce qu’il est est profondément perturbé, par la perspective d’une libération du Président Laurent Gbagbo.

En tout état de cause, le FPI indique que la volonté de monsieur Ouattara de se donner un troisième (3ème) mandat est une forfaiture de trop et appelle les Ivoiriens à se préparer contre cette forfaiture.

un troisième 3ème mandat est une forfaiture de trop 01 Pour le FPI, cest la perspective d’une libération du Président Laurent Gbagbo qui pousse Ouattara à vouloir s’accrocher au pouvoir

un troisième 3ème mandat est une forfaiture de trop 02 Pour le FPI, cest la perspective d’une libération du Président Laurent Gbagbo qui pousse Ouattara à vouloir s’accrocher au pouvoir

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.