Pourquoi l’Afrique doit se débarrasser de la francmaçonnerie? (Par Serge Allogho)

Pourquoi l’Afrique doit se débarrasser de la francmaçonnerie? (Par Serge Allogho)

Apparue en Afrique pour la première fois en 1781, la Franc maçonnerie doit être considérée par tout africain soucieux de voir une Afrique libérée comme étant son pire ennemi.

En effet comment pouvons-nous dissocier la souffrance du peuple africain de la franc-maçonnerie lorsqu’on sait que tous les chefs d’états africains sont francs-maçons ?

Le plus grave est que nos chefs d’états en prenant le pouvoir promettent de faire passer les intérêts des francs-maçons avant les intérêts de leurs peuples.

Ces vampires qui se font appelés « fils de lumière », « fils de la veuve », « bâtisseurs » prouvent à suffisance qu’apporter la lumière, manifester de la compassion et bâtir notre continent sont éloignés de leurs préoccupations.

Je crois que bon nombre de nos chefs d’états pour ne pas dire tous, méritent d’être balayés, mais ne nous trompons surtout pas car nos soi-disant opposants, ceux-là même qui disent vouloir notre bien-être, notre liberté, vouloir une Afrique développée sont aussi des francs-maçons, alors mes chers amis, croyez-vous qu’ils feront passer les intérêts de l’Afrique avant ceux de la franc-maçonnerie ?

Notre lutte pour une Afrique libre ne doit pas nous faire ignorer que ce sont bien les francs-maçons français qui nomment et maintiennent nos dictateurs au pouvoir.

La franc-maçonnerie doit être combattu avec force par toute la jeunesse africaine, elle est un cancer pour notre développement, elle est là pour abrutir nos élites, détruire nos valeurs traditionnelles, notre mode de vie.

On nous ment quand on nous dit que la franc-maçonnerie est un mouvement philosophique, non la franc-maçonnerie est une secte, c’est la secte la plus néfaste en Afrique car à l’inverse des autres sectes, la franc-maçonnerie s’est emparée de tous les postes de pouvoir en Afrique. Elle est devenue le sésame qui permet à un jeune sorti de l’école de trouver le travail, à celui qui travaille de s’élever dans la hiérarchie. Il semble même qu’elle est un critère pour devenir président en Afrique.

Dans le cas du Gabon, la franc-maçonnerie a verrouillée le pays de telle sorte que sans elle vous n’avez aucune chance de devenir président.

Il est temps de nous réveiller jeunesse africaine pour faire la guerre à cette pieuvre qui détruit notre espérance, qui détruit l’avenir de nos enfants, qui détruit notre démocratie.

Je vous le dis sans détour nos dictateurs comme beaucoup de nos opposants sont des francs-maçons quant à nous c’est-à-dire le peuple, nous sommes des jouets dont ils se servent pour faire avancer les intérêts de la franc-maçonnerie et non pas ceux de l’Afrique.

Africain de tout pays unissons-nous, levons-nous et balayons la franc-maçonnerie de notre continent.

Serge ALLOGHO

Source: Times24.info

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*