Préparatifs de la Convention du RHDP: Quelque chose qui coince

Préparatifs de la Convention du RHDP: Quelque chose qui coince

Le comité d’organisation de la convention d’investiture du candidat unique du Rhdp a rencontré, au grand complet, hier, mercredi 22 avril, les premiers responsables communaux et départementaux des partis issus du Rassemblement des houphouëtistes. Visiblement, beaucoup de choses restent à parfaire dans les préparatifs.

Au centre des échanges de cette importante réunion, l’organisation pratique de ladite convention, qui se tiendra le samedi 25 avril prochain au stade Félix Houphouët-Boigny. Les échanges ont porté sur les difficultés liées à cette organisation. Quoi que la date soit maintenue, les organisateurs semblent inquiets. Car, si la question de l’hébergement des militants venus de l’intérieur du pays ou de l’extérieur a en partie trouvé une solution, tel n’est pas le cas d’autres aspects.

Le problème reste, comment satisfaire les 200.000 militants attendus, de sorte que personne ne soit frustré. C’est en cela que le porte-parole du comité d’organisation, Kobenan Adjoumani, s’attèle à apporter des correctifs, pour le dernier réglage. «C’est sûr que nous allons être débordés car nous avons tellement de militants ! L’hébergement se fera comme à l’accoutumée. Des militants seront accueillis par des proches parents résidents à Abidjan. Par contre, les autres bénéficieront d’espaces sécurisés», a-t-il déclaré à la presse, à l’issue de la réunion du comité d’organisation.

Depuis l’annonce de la date de la cérémonie d’investiture du candidat unique du Rhdp, Alassane Ouattara, les différentes commissions ont pris cette habitude de se rencontrer pour échanger sur les modalités pratiques pour une réussite totale de l’événement qui réunira l’ensemble des partis du Rhdp. Mais des petits soucis demeurent dans l’organisation pratique de cette convention du Rhdp, en raison des tiraillements entre élus et cadres du Rhdp issus du Grand Nord et de l’Agneby-Tiassa. Les différentes rencontres se multiplient à un rythme effréné, accentuant la tension. A cela s’ajoutent les dissensions nées aux lendemains des élections couplées et internes dans les partis tels que le Pdci et le Rdr qui ont refait surface. Des cadres refusent qu’on sape leur autorité, quitte à provoquer des bras-de-fer. Hormis ces quelques petites contrariétés dans l’ensemble l’organisation de la convention du Rhdp se déroule parfaitement.

La convention Rhdp en chiffres

Vendredi, dès 06 h, le stade Félix Houphouet-Boigny sera ouvert pour permettre aux militants d’y entrer. Afin de ne pas se faire conter l’événement qui est une première dans l’histoire du Rhdp, les petits plats ont été mis dans les grands. Ainsi, les 34.103 places du stade FHB ont été redistribuées aux partis du Rhdp. Soit 11.179 places pour le Pdci, 11.376 places pour le Rdr, 3.000 places l’Udpci, 1853 places pour le Mfa et 1.508 places pour l’Upci. Avec une marge de manœuvre de 2.000 places pour chaque parti du Rhdp. Les invités n’ont pas été oubliés 2.000 places leur ont été réservées. Pour contenter tous les militants les abords du stade seront aménagés pour la circonstance. Il y aura à cet effet cinq espaces pour permettre aux militants de communier qui partent du ministère de l’Intérieur à la cathédrale, en passant par le palais de justice, l’immeuble Atta pour la Sorbonne. Toutes ces espaces auront une capacité de réception de 85.000 places assises. « Nous n’avons pas lésiné sur les moyens pour permettre à nos militants de communier en toute sécurité », a fait remarquer le porte-parole Adjoumani.

Ibrahim Doumbia

Source: Le Sursaut

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE