Présentation du trophée de la CAN à Mama: Les réserves du chef de village

Présentation du trophée de la CAN à Mama: Les réserves du chef de village

Le chef du village de Mama, Bertin Kouassi Ouraga, a émis mardi des réserves quant à la présentation du trophée de la CAN 2015 remporté le 08 février à Malabo en Guinée équatoriale par la sélection nationale, dans son village, estimant ne pas être en mesure de garantir un succès populaire au plan de l’accueil.

Le chef Kouassi Ouraga a émis ces réserves lors de la rencontre d’échanges population-préfet, au foyer polyvalent, au cours de laquelle le représentant du président de la République a annoncé l’arrivée du trophée de la CAN à Gagnoa et Mama, mardi prochain.

“Je pense que ce n’est pas la peine que la coupe arrive à Mama, car actuellement tous les villageois vaquent à leurs travaux champêtres et on ne trouve pratiquement personne au village. Je ne suis pas sûr que le mardi il y aura une forte mobilisation pour l’accueil du trophée à Mama’’, a affirmé M. Ouraga, souhaitant que la CAN soit plutôt présentée à Ouragahio et à Bayota, des localités où, croit-il savoir, qu’il y aura une foule nombreuse à l’accueil.

Les Eléphants footballeurs ont remporté, le 08 février, lors de la finale qui les a opposés aux Blacks stars du Ghana, la CAN 2015, dont les phases finales se sont déroulées du 17 janvier au 08 février en Guinée équatoriale, précisément à Malabo, la capitale, et à Bata, la deuxième ville du pays hôte.

Aussitôt, le préfet de la région du Gôh et du département de Gagnoa, Rémi N’Zi Kanga, a réagi, en donnant des instructions au sous-préfet de Ouragahio, dont dépend Mama.

“M. le sous-préfet, aidez le chef du village de Mama à passer l’information et à faire la mobilisation pour la réception du trophée dans cette localité’’, a instruit le préfet N’Zi, ajoutant, “et faites moi le retour de la réaction des villageois.’’

Après l’accueil triomphal réservé, le 09 février, par le président Ouattara et plus d’un million d’Ivoiriens, au capitaine Yaya Touré et ses 22 coéquipiers, vainqueurs de la CAN 2015, à l’Aéroport international Félix-Houphouët-Boigny, puis au stade du même nom, suivi de leur décoration le 10 février au Palais présidentiel au Plateau, le président de la FIF, Augustin Sidy Diallo, avait promis de sillonner plusieurs régions du pays avec le trophée pour réconcilier les Ivoiriens.

Dans ce cadre, le trophée a déjà été présenté aux partis politiques de l’opposition, au Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, au président du PDCI, Henri Konan Bédié, et à la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en Côte d’Ivoire et chef de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), Aïchatou Mindaoudou.

Source: AIP

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.