Présidentielle 2015: Aka Ahizi (PIT) appelle à l’unité du FPI

Présidentielle 2015: Aka Ahizi (PIT) appelle à l’unité du FPI

Le Parti ivoirien des travailleurs (Pit) a convié le mercredi 14 janvier toute la presse à un déjeuner. Ce fut l’occasion pour le président de ce parti, Ahizi Aka Daniel, entouré de plusieurs membres de son bureau, de se prononcer sur la crise que traverse « son allié naturel », le Fpi.

A qui, il demande de régler le litige qui oppose ses cadres afin d’aller tous ensemble en rang serré à l’élection présidentielle de 2015. « Le Fpi représente à lui seul 40% de l’électorat, associé au suffrage de l’alliance (15%), c’est haut la main que nous remporterons ces joutes électorales. Il faut donc que les dirigeants frontistes s’unissent pour que nous allions main dans la main à ces élections », les a-t-il exhortés.

Le président du Pit n’a pas dérogé à la règle en formulant ses vœux de Nouvel An à la nation ivoirienne. « 2015 se présente comme l’année des élections. Je souhaite qu’elle soit surtout l’année des élections apaisées pour une Côte d’Ivoire réconciliée avec elle-même. A l’endroit de mes chers compatriotes ainsi qu’à tous ceux qui font l’amitié de partager chaque jour nos peines et nos joies, je vous exprime mes vœux de bonheur, de paix et de prospérité pour les jours à parcourir ensemble », a-t-il souhaité. Non sans s’inquiéter de la « situation politique, économique, sécuritaire et sociale de notre chère Côte d’Ivoire », qui pour lui « reste toujours préoccupante ». Car, dira-t-il, « l’année 2014 a été une année difficile, celle de la vie chère, du chômage, des mutineries, d’une justice partiale et des entraves à la libre expression. Malheureusement, à l’aube de cette nouvelle année, la situation politique, économique, sécuritaire et sociale de notre chère Côte d’Ivoire reste toujours préoccupante ».

Ahizi Aka Daniel a, en revanche, salué les bonnes actions du gouvernement tout en souhaitant que des efforts soient également mis sur les investissements productifs qui améliorent les conditions de vie des populations marquées par des années de crise et que la croissance dont on se vante soit véritablement ressentie par l’ensemble des Ivoiriens. C’est à ces conditions, pense-t-il, que 2015 sera l’année d’une véritable renaissance pour chacun et pour tous. Pour mieux préparer la présidentielle à venir et aborder les questions nationales, le Pit annonce la tenue d’un comité central, le dimanche 25 janvier.

Ibrahim Doumbia

Source: Le Sursaut

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE