Présidentielle 2015: Face au désert électoral, le camp Ouattara promet aux électeurs «tu votes Ado, on donne un peu» (Koaci.com)

Présidentielle 2015: Face au désert électoral, le camp Ouattara promet aux électeurs «tu votes Ado, on donne un peu» (Koaci.com)

Certains des trois millions d’électeurs en possession de leurs cartes semblent être mieux nantis que d’autres ce dimanche.

En effet, des personnes convoyées au niveau de bureau de vote sont rémunérées après leur passage dans l’isoloir comme constaté par KOACI.

Mais malheureusement tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. Si une catégorie se voit octroyer une prime de transport de 5000 FCFA, ce n’est pas le cas d’autres à qui on propose une somme en deçà, comme en attestent les témoignages.

« Ils ont les foutaises ! », s’exclame en colère un électeur rencontré au niveau de la chambre d’industrie et de commerce au Plateau, qui poursuit: « On nous a dit, tu votes Ouattara tu as 5000 FCFA. Nous qui avons fait le déplacement nous sommes du Rdr, on fini de voter on nous parle de 2000 FCFA alors que d’autres ont eu 5000 Fcfa. Donc nous avons dit à nos proches de ne pas voter pour le moment avant d’éclaircir cette affaire. »

Nous constaterons que la distribution d’argent s’effectue à l’arrière du bureau de vote où, une fois le devoir de citoyen effectué, chaque électeur acceptant la combine, est convié à se rendre.

Dans le même registre des incitations, durant la campagne nous a été donné d’observer qu’un tee shirt d’Ado était promis à tout ceux qui seraient allés retirer leur carte d’électeur.

Par ailleurs, est également constaté une non maitrise technique des agents de la Cei, nombre d’entre eux affichent des difficultés à la manipulation de la tablette en rapport avec le vote biométrique. Ils indiquent devant la grogne d’électeurs impatients, un manque de formation et des soucis techniques liés à la solution.

Source: Koaci.com (Le titre est de la rédaction)

____________

Bien loin des files de 2010 et soucis de tablettes

Qu’on est bien loin des longues files d’attente de la présidentielle de 2010, tel est le premier constat de KOACI à l’ouverture dimanche matin des bureaux de votes à Abidjan et l’interieur du pays.

Le peu d’affluence constaté n’est par ailleurs pas arrangé par la pluie qui s’est abattue au matin sur le sud est du pays.

Encore au constat, ce sont bel et bien les électeurs du candidat président Ouattara, et qui ne s’en cachent pas, que l’on retrouve majoritairement devant les bureaux de vote visités à Cocody, Abobo, Plateau et Port Bouet. Ces derniers ayant reçu le mot d’ordre d’ “aller voter”.

Constat similaire à Bouaké et Yamoussoukro comme rapporté par nos observateurs sur place. A Bouaké on observe même des bureaux vides, sans électeurs comme celui de l’Epp N’gattakro 2 (ph 4).

A Yopougon Niangon, Sicogi et Toit rouge, quasi personne devant les bureaux de vote, ces mêmes bureaux de vote noirs de monde en 2010 dès l’aurore.

L’occasion nous aura été donnée d’également constater des non livraisons à temps des tablettes dites “morpho” censées permettre l’identification biométrique des électeurs et la gestion des bureaux de vote.

Entre autre, à Abobo avocatier, dans le bureau de vote situé non loin du marché St Moïse ou encore à Sogefhia école Ange noir, le processus est suspendu faute de tablettes. Est demandé aux électeurs d’attendre.

Amy Touré

Source: Koaci.com

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*