Présidentielle 2015: Le cardinal français Jean Louis Tauran, le numéro 2 du Vatican à Abidjan aujourd’hui

Présidentielle 2015: Le cardinal français Jean Louis Tauran, le numéro 2 du Vatican à Abidjan aujourd’hui

Soucieuse de la cohésion sociale, l’Eglise catholique de Côte d’Ivoire invite à l’orée de la présidentielle 2015, un haut responsable du Vatican, en l’occurrence, le cardinal Jean Louis Tauran. Sa venue renforcera la cohabitation pacifique entre les religions.

Eviter à la Côte d’Ivoire un conflit interreligieux suite aux élections présidentielles à l’image des pays tels que la République centrafricaine, le Soudan etc., tel est le vœu de l’Eglise catholique. Ainsi, elle invite son excellence Jean Louis, Cardinal Taurin, président du Conseil pontifical du dialogue interreligieux, en terre ivoirienne, du 13 au 17 mars 2015. « Il vient pour encourager les autorités ivoiriennes et les guides religieux à la cohabitation pacifique entre les différentes religions », a rappelé Mgr Marie Daniel Dadiet, archevêque Métropolitain à un point de presse hier. Quant au programme de cette visite, le prélat l’établit comme suite.

Après Abidjan, l’homme de Dieu se rendra à Korhogo (cité du poro) le 14 mars. Il rehaussera par sa présence la célébration des 110 années d’évangélisation de l’archidiocèse de Korhogo. Cde sera l’occasion pour Mgr Marie Daniel Dadiet de rendre hommage aux missionnaires européens ainsi qu’aux vaillants laïcs pour leur collaboration à l’avènement de l’évangile en terre Sénoufo. Ensuite, cap sera mis sur Yamoussoukro où est prévue une rencontre avec les guides religieux. De retour à Abidjan le mardi, le cardinal Tauran sera reçu par le Président de la République Alassane Ouattara. Un autre échange est aussi prévu avec les guides religieux au centre Egidio de Treichville. Le dialogue, faut il le rappeler, revêt une importance capitale pour l’Eglise catholique. Et cela, depuis belle lurette.

Déjà en 1984, le pape Paul VI déclarait : « le dialogue interreligieux est fondamental pour l’église qui est appelée à collaborer au plan de Dieu par ses méthodes de présence, de respect et d’amour pour tous les hommes ». Et au pape François d’ajouter, lors de sa rencontre avec les évêques de Côte d’Ivoire du 15 au 23 septembre 2014 au Vatican : « je vous encourage à poursuivre le dialogue avec les musulmans, de manière à décourager toute dérive violente et toute interprétation religieuse erronée au conflit que vous avez connu ». C’est donc fort de cette recommandation que les évêques de Côte d’Ivoire ont décidé de renforcer le dialogue interreligieux en favorisant la visite du premier responsable au niveau mondial.

Pour rappel, le cardinal français Jean Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, a été nommé camerlingue de l’église romaine. Un camerlingue étant le cardinal de la curie romaine qui assure l’administration temporelle de l’église pendant la vacance du siège pontifical. En somme, c’est le chef du gouvernement de la cité du Vatican pendant l’espace de temps qui s’écoule entre la mort ou la démission du pape et la réunion des cardinaux. Dignité la plus éminente à la cour de Rome, c’est lui qui avait été chargé le 13 mars 2013, d’annoncer, sur le balcon de Saint pierre, l’élection du pape François, avec le célèbre « Habemus papam »

Cyrille Nahin

Source : Le Sursaut

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE