Présidentielle 2015 “UN COUP K.O”: Ouattara prépare une fraude électorale massive

Présidentielle 2015 “UN COUP K.O”: Ouattara prépare une fraude électorale massive

Alassane Dramane Ouattara, le sacré roi de la fraude, prépare l’opinion au hold-up électoral qu’élaborent ses hommes en Côte d’Ivoire. « Un coup K.O au premier tour », tel est un des slogans de campagne du président du Rassemblement des Républicains. Ouattara veut faire croire qu’avec le Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et paix (RHDP), il est assuré de l’emporter au premier tour du scrutin. Parce qu’il ne considère pas ses adversaires qui ne seraient surtout que des marchepieds, des faire-valoir.

Mais en réalité, une embellie ne fait pas une élection. Et le RHDP que brandit Ouattara pour justifier son « Un coup K.O au premier tour », est une machine enrayée par la démobilisation des militants, victimes de sa politique de rattrapage ethnique et favoritisme. Ouattara voit Henri Konan Bédié comme un rouage important de son élection à cause de l’électorat captif Baoulé. Mais au sein de ce peuple du Centre de la Côte d’Ivoire, les mentalités ont évolué. Si en 2010, pour le second tour de la présidentielle, bien des Baoulé ont suivi sa consigne de vote pour Ouattara, de là à maintenant, beaucoup d’eau a coulé sous le pont. Les promesses non tenues vis-à-vis de l’allié PDCI-RDA, la mise à l’écart des cadres et des jeunes de ce parti au profit d’une politique de rattrapage ethnique, les questions d’insécurité, de cherté de la vie, la divergence de vue entre le RDR et PDCI relativement au foncier, etc., ont amené beaucoup de militants du vieux parti à réviser leur position à l’égard de l’homme qui se disait « apporteur de Solution » aux Ivoiriens.

Avec Ouattara, le PDCI se trouve dans un tandem où il n’a pas la moindre coudée franche. Pour tous les projets de loi émanant de Ouattara, introduits à l’Assemblée nationale, ou même en conseil de ministres, le PDCI ne peut s’autoriser à réfléchir et marquer sa réserve. Sinon, Ouattara menace de procéder à un remaniement ministériel immédiat, où les ministres issus du PDCI paieraient cher. C’est dans un tel schéma que le Premier ministre Ahoussou Jeannot, avocat de Bédié, a été débarqué du Gouvernement. Tout cela et bien d’autres frustrations encore ont si marqué les militants du PDCI-RDA comme l’ensemble des Ivoiriens, qu’ils attendent Ouattara « au tournant ».

Le suffrage des Baoulé n’est pas la propriété de Bédié dont il peut disposer comme il l’entend et qu’il peut monnayer à tout moment pour le bien-être de sa seule famille. Et si les candidats issus de ce parti, Charles Konan Banny et Kouadio Konan Bertin (KKB) se maintiennent dans la campagne électorale, alors que les démocrates leur demandent de ne pas cautionner la mascarade, c’est bien parce qu’ils sont conscients de cette réalité et mettent les mêmes Baoulé dans leurs calculs. Le RHDP est un gros machin vide. Et les gens qui meublent les meetings de Ouattara sont surtout des ressortissants de CEDEAO. Des gens qui ne votent pas, si ce n’est par fraude. C’est pourquoi le « Un coup K.O au premier tour », n’est que l’annonce déguisée d’une fraude électorale massive.

Suzanne Gahé, pour Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.