Présidentielle 2017 : Marine Le Pen bat tous les candidats au premier tour !

Présidentielle 2017 : Marine Le Pen bat tous les candidats au premier tour !

Selon un sondage Ifop pour “Le Figaro”, si l’élection présidentielle de 2017 avait lieu dimanche prochain, la présidente du FN serait en tête au premier tour.

Selon un sondage Ifop réalisé pour Le Figaro les 3 et 4 septembre, si l’élection présidentielle de 2017 avait lieu dimanche prochain, l’actuel président serait largement battu par Marine Le Pen à 46 % contre 54 % en cas de duel au deuxième tour. En revanche, à droite, c’est Alain Juppé qui l’emporterait le plus largement face à la présidente du FN, avec 64 % contre 36 %. Derrière lui, Sarkozy l’emporterait de 20 points (60 % contre 40 %). Puis Fillon, avec 57 % contre 43 %.

Marine Le Pen serait largement en tête au premier tour, dans tous les cas de figure et quel que soit son adversaire. Selon l’étude, c’est Nicolas Sarkozy qui est le plus proche du score de la patronne du FN avec 25 % contre 28 % pour elle. Alain Juppé n’est pas loin avec 24 % contre 30 % pour l’eurodéputée. Par contre, elle sortirait largement en tête d’un face-à-face avec François Fillon. Il obtiendrait 17 % contre 32 % pour Marine Le Pen.

“Sondage explosif”

Sa domination au premier tour serait encore plus nette contre un candidat de gauche. François Hollande resterait entre 16 et 17 %, et serait donc largement distancé. Jean-Luc Mélenchon obtiendrait 10 % (1 point de moins qu’en 2012), l’écologiste Cécile Duflot obtiendrait 3 %, soit à peine plus qu’Eva Joly (2,3 %) en 2012. François Bayrou, s’il était candidat, réaliserait un score de 14 % contre Fillon, de 11 % contre Juppé et de 12 % contre Sarkozy.

Publié par Valeurs actuelles, un précédent sondage prétendument élaboré par l’institut Ipsos donnait déjà l’eurodéputée gagnante contre François Hollande au deuxième tour et présentait Nicolas Sarkozy comme son seul rempart. Mais ce sondage est contesté par le Parti socialiste. Le parti a annoncé vouloir saisir la Commission nationale des sondages, car Ipsos a démenti être à l’origine de cette étude présenté comme “le sondage explosif de l’UMP”. Valeurs actuelles maintient de son côté que le sondage est bien réel.

Source: Le Point.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.