Présomption de fraudes sur l’élection présidentielles 2015 en Côte d’Ivoire : Plus de 500.000 cartes nationales d’identité saisies dans un car

Présomption de fraudes sur l’élection présidentielles 2015 en Côte d’Ivoire : Plus de 500.000 cartes nationales d’identité saisies dans un car

Les forces de l’ordre, en service le mardi 19 mai 2015 au corridor de la voies Gagnaoa-Abidjan, ont saisi une importante quantité de cartes nationales d’identité (CNI) dans un car en provenance d’Abidjan pour Soubré, via Gagnoa.

C’est aux environ de 18 H, que le véhicule a été intercepté au poste de contrôle de la Cité du Fromager, pour un contrôle de routine. Comme il est de coutume en pareille occasion les, hommes en tenue procèdent, pour certains à la fouille du car, tandis que d’autres, à la verifications des pièces d’identité des passagers.

Lors des vérifications d’usage, un carton, soigneusement dissimulé entre les sièges, va susciter la curiosité des agents. Les premières interrogations pour retrouver le propriétaire du paquet seront sans suite. Les forces de l’ordre haussent le ton et brandissent des menaces. Des langues se délient. Une dame, du nom de Cissé se présente au poste de contrôle des agents des eaux et forets et leur confie que son paquet contient des puces électroniques et des cartes de recharges de crédit pour des téléphones cellulaires.

Les arguments de cette dernière ne parviennent pas à convaincre les soldats qui veulent percer le mystère que refermait le colis devenu subitement suspect. Grande fut la surprise des agents qui, lorsqu’en lieu et place des articles cités, ce sont plus de 500 000 cartes nationale d’entité en pile, soigneusement rangés, qu’ils découvrent.

Pris la main dans le sac, Dame Cissé avoue qu elle a été envoyée. Par qui, elle ne saura le dire. « On m’a demandé d’aller les distribuer à Soubré. Il y a quelqu’un qui m’attendait là-bas», a confié l’indélicate : sans plus tarder, les forces de l’ordre on saisi le Procureur de la République qui, à son tour, a réquisitionné des policiers et des gendarmes pour convoyer la prévenue.

Venance KOKORA à Gagnoa

( In l’inter N 5082 du 21 Mai 2015 Page 13)

One comment

  1. La police pour savoir davantage devrait approfondir son enquête en accompagnant Dame Cissé à Soubré où elle dit quelqu’un l’attendait, c’est justement à ce niveau qu’elle (la police) verrait clair dans cette histoire de cartes d’Identité, malheureusement le manque de professionnalisme elle a joué les idiots en alarmant le procureur bras cellier du gouvernement donc acolyte de Dramane pour tuer l’affaire dans l’œuf …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.