Procès crise Post électorale: Affi N’Guessan appelle la justice Ivoirienne au pardon

Procès crise Post électorale: Affi N’Guessan appelle la justice Ivoirienne au pardon

Pascal Affi N’Guessan a appelé, mardi, à Abidjan, la justice Ivoirienne à «pardonner» et prendre des « décisions d’opportunité » pour qu’il n’y ait pas de « ressentiment» dans le cadre du procès des proches de l’ancien Chef de l’Etat Laurent Gbagbo.
”La justice doit être capable de pardonner et de prendre une décision d’opportunité pour qu’il n’y ait pas de ressentiment” a estimé Pascal Affi N’Guessan devant la Cour d’assises d’Abidjan.M. Affi N’guessan qui est par ailleurs le Président du Front populaire ivoirien (FPI) a en outre souhaité à la barre que ”nous puissions tourner la page de la crise post électorale et sortir de la belligérance”.

Il a également plaidé pour que ”la justice s’inscrive dans la voie de la réconciliation, qu’elle rassemble les ivoiriens au lieu d’accumuler des ressentiments”. 

Le fils de l’ex-Chef d’Etat ivoirien, Michel Gbagbo, ainsi que l’ex-Gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) Philippe Henry Dacoury-Tabley sont appelés à comparaître, mercredi, devant cette Cour d’assises.

83 cadres pro-Gbagbo dont Simone Ehivet Gbagbo, poursuivis pour des faits d’atteinte à la sûreté de l’Etat, comparaissent depuis décembre dernier, devant la Cour d’assises d’Abidjan dans le cadre du procès de la crise postélectorale qui a fait plus de 3000 morts de décembre 2010 à avril 2011.

Source: APA

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.