Procès de Gbagbo: Aboudrahamane adresse ses vifs remerciements à la diaspora africaine

Procès de Gbagbo: Aboudrahamane adresse ses vifs remerciements à la diaspora africaine

Le président du FPI adresse ses vifs remerciements à la diaspora africaine mobilisée le 28 janvier 2016 à la Haye

Le Front Populaire Ivoirien adresse ses vives félicitations et exprime son infinie reconnaissance à tous les panafricanistes, les Ivoiriennes et Ivoiriens, toutes tendances confondues, pour leur mobilisation exemplaire à l’ouverture du procès du Président Laurent Gbagbo et du Ministre Blé Goudé, le 28 janvier 2016 à La Haye.

Il salue et félicite tous les membres du Comité d’Organisation de cette manifestation et tous ceux qui l’ont rendu possible par leurs contributions diverses.

Par le vaste rassemblement du 28 janvier 2016 sur l’esplanade de la CPI, ils ont dit non à l’acharnement contre le Président Laurent Gbagbo et lui ont exprimé leur soutien pour son combat pour la dignité et la souveraineté africaines qui lui vaut la déportation comme d’autres illustres Africains avant lui.

Ils ont par la même occasion fait connaître l’engagement et la détermination ferme des Africains à se mettre ensemble pour faire échec à ceux des nôtres qui ont accepté le rôle de valet de l’impérialisme à l’image de ces autres qui ont livré leurs sœurs et frères aux esclavagistes des pays du Nord.

Ils ont enfin décidé de faire front pour défendre le droit des peuples africains à disposer librement de leurs richesses et à désigner librement leurs dirigeants.

Le FPI, parti qu’a l’honneur de diriger le Président Laurent Gbagbo, ne saurait plier l’échine et sera debout pour arracher avec eux la libération du Président Gbagbo, du Ministre Blé Goudé et celle de l’Afrique. Nous n’avons pas le droit de baisser les bras.

Sangaré Aboudrahamane

Président par intérim du FPI

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.