Procès de La recoLonisation : La défense du président Gbagbo assomme Bensouda

Procès de La recoLonisation : La défense du président Gbagbo assomme Bensouda

Le Bureau du Procureur depuis le 28 janvier dernier, la date du début du procès du Président Laurent Gbagbo et le Ministre Charles Blé Goudé continue de subir revers sur revers.

La défense du Ministre Charles Blé Goudé et du Président Laurent Gbagbo a saisi par requête en date du 6 octobre la cour pour dénoncer la proposition du Procureur Fatou Bensouda de faire déposer 5 témoins par écrit. «La défense ne conteste pas la partie de la demande de l’Accusation qui se rapporte à la soumission conditionnelle de la déclaration antérieure enregistrée du témoin P 0501 faite conformément à l’arcticle 68 (3) de la Règlement 1ii. La présentation  des preuves documentaires relatives aux témoins P 0549 et P 0550 pris en application des paragraphes 43 et 44 des Directives sur la conduite des actes (“directions”) . Toutefois, la défense tient à souligner en premier lieu, qu’il se reserve le droit de constester à une date ultérieur la scène sur toute conclusion tirée par l’accusation quant à la valeur probante et la force probante des documents mentionnés ci-dessus».

C’est le préalabre de la défense qui consiste pour elle à ne pas pas donner de valeur juridique aux témoignages par écrit.En plus la défense récuse à travers sa requête P 0428 et P 0414 qui sont des témoins fantômes car le Procureur Fatou Bensouda ne donne ni l’identité,ni des informations relatives à ses témoins encore moins des preuves des dépositions des supposés témoins.

Le Bureau du Procureur vient encore d’être pris en flagrant délit de faux,cette fois-ci de fabrication de faux témoins.Tout simplement scandaleux.

Source: Le Quotidien d Abidjan N° 1861

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE