Procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : Le colonel Edouard Kouao Amichia se dédit «mon ethnie n’est à base de ma mise à l’écart»

Procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : Le colonel Edouard Kouao Amichia se dédit «mon ethnie n’est à base de ma mise à l’écart»

Au dernier jour de son témoinoignage, le colonel Edouard Kouao Amichia, certainement visité par l’esprit Saint dans le courant du weekend, a fait quelques révélations, même s’il n’est pas allé au bout de sa pensée.

Devant la Cour, le colonel Edouard Kouao Amichia a affirmé que les FDS ont été attaquées à Duekoué par les rebelles. Il a révélé que les rebelles étaient lourdement armés. Toutefois, le colonel Edouard Kouao Amichia dit ignorer qui des deux camps est à la base du massacre des populations civiles de Duekoué.

On se rappelle que répondant aux questions du substitut du procureur Garcia, le colonel Edouard Kouao Amichia a affirmé que qu’il fut mis à l’écart par le général Dogbo Blé à cause, non seulement de son ethnie, mais surtout à cause de l’ethnie de son épouse qui est “dioula”. Il est revenu sur cette instrumentalisation de l’ethnie dans ce procès pour dire que son ethnie est un épiphénomène dans ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire, comme pour dire que sa prétendue mise à l’écart par sa hiérarchie n’a rien à voir avec son appartenance ethnique. Il a d’ailleurs reconnu volontiers que c’est le général Dogbo Blé qui l’a promu à ce poste, quoique ce dernier savait tout sur son appartenance ethnique.

Le juge-président a mis fin à l’audience de jour, tout en informant l’auditoire que le proces continue demain avec le témoin P 238 à qui l’anonymité absolue a été accordée.

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 26 Septembre 2016 (1ère Partie)

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 26 Septembre 2016 (2ème Partie)

Eburnienews.net

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE