Procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : Le témoin P 347, colonel Edouard Kouao Amichia reécrit l’histoire de la Côte d’Ivoire. Selon lui les “Abbey sont du groupe Krou”

Procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : Le témoin P 347, colonel Edouard Kouao Amichia reécrit l’histoire de la Côte d’Ivoire. Selon lui les “Abbey sont du groupe Krou”

On désormais que que le témoin P 347 qui souhaitait obtenir des mesures de protection spéciale qui lui permettraient de refuser de témoigner à visage découvert, s’appelle Colonel Edouard Kouao Amichia. Il était commandant, chef du corps de la Garde Républicaine (GR I) de Treichville  sous le président Gbagbo.

Le Colonel Edouard Kouao Amichia avait déposé une requête auprès de la Cour aux fins d’obtneir le droit de témoigner dans l’anonymat, c’est à dire sans que son identité ne soit sue du publique. La défense du président Gbagbo s’est opposée à cette requête, et a voulu entendre les arguments du concerné sur sa demande. Le juge-président Cuno Tarfusser a alors demandé un huis clos partiel afin de l’entendre. Après avoir entendu les motivations du témoin Edouard Kouao Amichia, le procureur l’a contraint à venir publiquement à la barre.

A entendre l’ex commandant de la caserne de GR I de Treichville sous Gbagbo, il n’était associé à aucune décision prise par sa hiérarchie. « J’étais à Treichville, je n’ai jamais été convoqué à une réunion par l’Etat-major », a-t-il déclaré. Il a même insinué que le général Dogbo Blé le contournait pour transmettre les décision à exécuter. Ce dernier s’adresserait plutôt à son adjoint, le capitaine Blé Kouassi Urbain, qui était le chef des opérations.

Ce témoignage laisse perplexe quant à la motivation de la requête présentée par le Colonel Edouard Kouao Amichia. En effet, pourquoi quelqu’un qui n’était impliqué dans aucune décision veut-il témoigner et demande une protection spéciale pour faire ce témoignage?

On aura la réponse à cette question dans sa déposition, vu l’agencement des mensonges qui émaillent son témoignage. Entre autre mensonge, le Colonel Edouard Kouao Amichia a affirmé que les personnes qui étaient recrutées pour servir dans la garde républicaine étaient toutes d’ethnie du groupe Krou. Mais lors qu’il s’est mis à citer ces différentes ethnies des nouvelles recrues, le Colonel Edouard Kouao Amichia, l’homme qui dit avoir été mis à l’écart parce que son épouse est dioula, a révélé que certaines de ces personnes étaient d’ethnie Abbey. Or il est de noteriété que les Abbey sont des Akan et non des Krou.

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 22 Septembre 2016 (1ère Partie)

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 22 Septembre 2016 (2ème Partie)

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 22 Septembre 2016 (3ème Partie)

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*