Procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : Quand la guerre entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara se déporte à La Haye

Procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : Quand la guerre entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara se déporte à La Haye

A écouter la déposition du témoin Ouattara Obiénéré, on croirait entendre un témoin en mission commandée pour déposer, non pas contre le Président Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé, mais plutôt pour déposer à charge contre le camp Ouattara – Hamed Bakayoko.

En effet, après plusieurs hésitations, le capitaine Ouattara Obiénéré a décidé de se lâcher sous les questions de Maître Altit à qui il a avoué qu’il est conscient d’avoir essayer de faire de la rétention d’information. «Ne croyez pas que je fais de la rétention d’information même si c’est ce que je tentais de faire», a subitemment lâché le capitaine Ouattara Obiénéré, annonçant ainsi les couleurs par rapports des révélations qu’il allait faire par la suite.

La rétention d’information, le capitaine Ouattara Obiénéré a essayé de le faire à plusieurs reprises. A dessein certainement. Peut-être voulait-il couvrir certaines personnes. En tout cas, il réfuse de les nommer. C’est du moins ce qui transparaît dans sa déposition lorsqu’il avoue ne pas être capable de faire la différence entre les soldats de l’ONUCI au sein du Golf et une autre troupe en tenue militaire.

Concernant les évènements d’Abobo et l’insécurité qui y règnait, le capitaine Ouattara Obiénéré a révélé que cette insécurité qui a engendré plusieurs morts dans la commune d’Abobo n’était pas imputable à IB, comme on l’a cru jusque là, mais plutôt à Koné Zakaria et Chérif Ousmane.

«C’étaient les hommes de Koné Zakaria et Chérif Ousmane qui attaquaient les positions et postes des FDS à Abobo. Ce sont eux qui positionnaient leurs éléments dans les immeubles, les maisons avec des armes lourdes et tiraient sur chaque véhicules des FDS qui passaient. Au départ c’était des briques qu’ils jetaient à partir des étages sur les forces de l’ordre mais après c’était les armes. C’est Ousmane et Zakaria qui y semaient le trouble», a affirmé le capitaine Ouattara Obiénéré.

LIRE AUSSI: “Le témoin Ouattara Obieneré Mathias a-t-il menti sur les évènements du 3 mars?

Or quiconque a suivi la crise ivoirienne, sait que Koné Zakaria et Chérif Ousmane étaient des proches de Alassane Dramane Ouattara dans la rébellion dirigée par Guillaume Soro. Si les accoïntances entre Koné Zakaria et Alassane Ouattara sont avérées, beaucoup de personnes ne sont pas très fixées sur le lien entre Chérif Ousmane et monsieur Ouattara. Il faut peut-être leur rappeler que Alassane Ouattara était présent lors du mariage de Chérif Ousmane contracté avec la fille de l’ancien Président burkinabè Sangoulé Lamizana. Son épouse Dominique Ouattara était le témoin de ce mariage.

La sortie du témoin Ouattara Obiénéré, faite à visage découvert, serait-il un message de Soro Guillaume à son mentor Alassane Ouattara? Tout porte à le croire.

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 6 septembre 2016 (1ère Partie)

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 6 septembre 2016 (2ème Partie)

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 6 septembre 2016 (3ème Partie)

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 6 septembre 2016 (4ème Partie)

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*