Procès des pro-Gbagbo : Me Dohora Blédé, avocat de la défense, se plaint de la constitution d’un jury tribalisé pour juger des personnes accusées de “tribalisme”

L’ex-Première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, est arrivée mardi à 13H08 GMT au Palais de justice d’Abidjan, où elle a assisté au procès en assises de six co-accusés, dans le cadre de la crise postélectorale ivoirienne, a constaté une journaliste de ALERTE INFO.

Vêtue d’un pagne marron et orange, Mme Gbagbo a fait irruption dans la salle d’audience, où elle s’est assise dans le box des accusés, accompagnée de trois policiers.

L’ex-Première dame, munie d’un stylo et d’un calepin, prenait des notes sur les débats en cours, aux côtés de ses proches, à qui il est reproché d’avoir commis des actes de « tribalisme ».

« En Côte d’Ivoire, on propose de juger pour tribalisme et puis on trie » les personnes, a dit à la presse Me Dohora Blédé, avocat de la défense, se plaignant que sur 36 jurés, 28 aient des « noms à consonance Malinké (ethnie du nord ivoirien) ».

Selon lui, ce procès « est mal parti » car « la Cour s’assises est mal constituée. Le président a fait seul le tirage, il a choisi des gens pour remplacer ceux qui étaient désistants ».

« On poursuit des gens pour rien. A quel niveau se trouve le tribalisme, on n’a pas pu nous démontrer », a-t-il lancé, rappelant qu’il s’agit pour la défense de « prouver que les faits qui sont mis sur (leurs) clients ne sont pas fondés ».

L’ex-leader des « patriotes » Charles « Blé Goudé est à La Haye », l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo y est également, cela « veut dire que dans la tête des gens il n’y a que ceux là qui ont tué », a-t-il poursuivi.

Pour Me Blédé, la justice ivoirienne ne devait pas permettre qu’ »on arrête les gens parce qu’ils ont un nom a consonance Attié (ethnie du Sud) ou Bété (ethnie de l’Ouest ivoirien dont est issue M. Gbagbo) ».

Source: Alerte Info

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.