Procès du président Gbagbo: Au deuxième jour de l’audience, Joël N’guessan avoue que «le Président avait à cœur de lutter contre les violations des Droits de l’Homme»

Procès du président Gbagbo: Au deuxième jour de l’audience, Joël N’guessan avoue que «le Président avait à cœur de lutter contre les violations des Droits de l’Homme»

A ce deuxième jour de son témoignage, monsieur Joël N’guessan a continué à faire des déclarations contradictoires.

En effet, le témoin Joël N’guessan a affirmé que juste après que le Conseil Constitutionnel ait proclamé Laurent Gbagbo président de la République de Côte d’Ivoire et que la CEI aidé de Choï ait fait la même chose pour Alassane Dramane Ouattara, les patriotes auraient envahi la ville d’Abidjan. Ces derniers se seraient attaqués aux domiciles des dignitaires de l’opposition qu’ils auraient pillé en tuant les locataires qu’ils y trouvaient. Pourtant, lorsque le substitut du procureur Alexis Demerdjian lui demande de lui dire qui étaient les responsables des tueries dont il fait allusion, monsieur N’guessan répond qu’il ne sait pas exactement l’identité de ces gens.

Il faut cependant retenir que après avoir accusé le président Gbagbo d’avoir commandité les tueries des militants du RHDP presque tous originaires du Nord, monsieur Joël N’guessan, reconnaît que le président avait à cœur de lutter contre les violations des Droits de l’Homme, «c’est pourquoi il avait créé un département des Droits de l’Homme dans son gouvernement», a expliqué monsieur N’guessan.

Trouvant cette déclaration contradictoire à celle que monsieur N’guessan avait faite et signée, le substitut du procureur Alexis Demerdjian lui sa déposition antérieure. Un peu gêné, le porte-parole du RDR explique au substitut du procureur que les déclrations antérieurs auxquelles il était référence se rapportaient à des cas d’actions globales. Mais précise monsieur N’guessan rassure que de manière spécifique le président Laurent Gbagbo avait toujours donné une suite favorable aux recommandations concernant les Droits de l’Homme.

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 28 Juin 2016 (1ère Partie)

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 28 Juin 2016 (2ème Partie)

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 28 Juin 2016 (3ème Partie)

Eburnienews.net

________________

Lire aussi:

Joël N’guessan a encore menti: Voici le courrier de l’Armée qui interdisait la marche subversive de l’opposition politico-armée en 2004

Premier mensonge de Joël N’guessan «le “ET” de la Constitution a été introduit quelques intants seulement avant le Référendum de 2000»

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*