Procès Gbagbo: Selon RFI, le témoin P441 était plein de contradictions à la barre

Procès Gbagbo: Selon RFI, le témoin P441 était plein de contradictions à la barre

A La Haye, le procès de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé s’est poursuivi mardi 10 mai. Lors de cette session à huis clos, le témoin anonyme P441 est revenu sur l’attaque de la mosquée Lem, dans le quartier de Yopougon lors de la crise post-électorale de 2011. A l’époque, certains pro-Gbagbo soupçonnent ce lieu saint d’abriter des armes.

Après une matinée d’audience à huis clos, la séance publique a repris en début d’après-midi. La parole est donnée à l’accusation.

C’est un témoin hésitant et approximatif qui a répondu aux questions de l’accusation.

« Est-ce que vous êtes en mesure de vous rappeler la date à laquelle monsieur Gbagbo a été arrêté ? », demande le substitut du procureur au témoin P441.

« Je sais que c’était le 11, mais je ne sais pas de quel mois », répond le témoin. Laurent Gbagbo, impassible depuis le début de l’audience, esquisse un sourire discret. Les questions du procureur continuent, les réponses approximatives du témoin aussi.

Eric MacDonald poursuit son interrogatoire sur un milicien pro-Gbagbo, Maguy le Tocard, présent le jour de l’attaque de la mosquée de Lem : « Pourriez-vous le reconnaître si on vous montrait une photo ? » « Non, j’ai des problème à reconnaître les hommes en uniforme », s’excuse encore le témoin.

Vient ensuite le tour de la défense de l’ancien président ivoirien. Celle-ci met le témoin face à ses contradictions, notamment en évoquant ses déclarations faites aux enquêteurs de la CPI.

« Non je n’ai pas dit cela ! »

« Dans ce rapport, vous dites qu’il y a eu des coups de feu autour de la mosquée le jour de l’attaque. (…) Que la police a participé à la lapidation des personnes qui se trouvaient aux alentours », argue l’avocat de Laurent Gbagbo. Le témoin conteste fermement : « Non je n’ai pas dit cela ! »

Déconcerté, Eric MacDonald fait alors objection. Le substitut du procureur se demande si l’avocat de la défense a bien entre les mains les déclarations du témoin P441 ou s’il s’agit de déclarations d’un autre témoin. Après un huis clos pour élucider la question, la réponse est sans appel : l’avocat de la défense a le bon rapport entre les mains, il s’agit bien des déclarations du témoin P114.

Source: RFI

__________

Lire aussi:

Procès Gbagbo: Le juge Cuno menace de prendre la décision que la suite du procès se déroule à huis-clos

Procès Gbagbo: Le témoin de ce jour révèle qu’il est le muezzin de la mosquée Doukouré

About Tjefin

5 comments

  1. 250102 406918Thank you pertaining to giving this excellent content material on your web-site. I discovered it on google. I may check back once more if you publish extra aricles. 300676

  2. 79413 492147Hey, you?re the goto expert. Thanks for haingng out here. 880521

  3. 62067 436165Thoughts speak within just around the internet control console video clip games have stimulated pretty skilled to own on microphone as nicely as , resemble the perfect tough guy to positively the mediocre ones. Basically fundamental issues in picture gaming titles. Drug Recovery 655512

  4. 810545 943612How may be the new year going? I hope to read more intriguing posts like last year 436348

  5. viagra without a doctor prescription usa viagra roman viagra

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.