Procès Simone Gbagbo : La défense annonce la “suspension” de sa participation

Procès Simone Gbagbo : La défense annonce la “suspension” de sa participation

La défense de l’ex-première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, poursuivie pour “crimes contre l’humanité” a annoncé lundi à Abidjan la “suspension” de sa participation au procès intenté contre sa “cliente”, estimant que “la cour n’a pas envie de faire un procès équitable”.

“Nous suspendons notre participation et nous allons aviser”, a déclaré à la presse Me Blédé Dohora, avocat de Mme Gbagbo.

Lundi, la défense de l’ex-première dame a demandé à la Cour le “report du procès”, après avoir constaté l’absence des témoins dont Jeannot Ahoussou, Charles Diby Koffi et le général Kassaraté Tiapé, et sollicité “un délai” pour leur adresser des “citations”.

Une requête rejetée par le président de la Cour d’assises, le juge Boiqui Kouadio, avant de renvoyer le procès à mardi.

“Nous ne serons pas là demain. Ils ont renvoyé le procès pour eux, pas pour nous”, a réagi Me Blédé, indiquant que malgré le rejet, “toutes les personnes (visées) vont recevoir leurs citations”.

Depuis le 31 mai, l’ex-première dame comparait devant la cour d’assises d’Abidjan pour “crimes de guerre” et “crimes contre l’humanité” commis lors de la crise postélectorale qui a fait plus de 3.000 morts. Son époux Laurent Gbagbo, ex-président de la Côte d’Ivoire est lui aussi en jugement à la Haye pour les mêmes chefs d’accusation.

Lambert Kouamé

Source: Alerte Info

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE