Procès Simone Gbagbo: L’audition d’un témoin suspendue après un “malaise cardiaque”

Procès Simone Gbagbo: L’audition d’un témoin suspendue après un “malaise cardiaque”

Ouverture de la session d’assises qui va juger Simone Gbagbo
Lundi 9 mai 2016. Palais de justice d`Abidjan. l’Ancienne première dame de Côte – d`Ivoire Simone Gbagbo en audience d`ouverture de son procès sur des accusations de crimes contre l` humanité pour son rôle présumé dans les violences électorales de 2010.

L’audition d’un témoin au procès pour “crimes contre l’humanité” de l’ex-Première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, a été suspendue jeudi après-midi, après qu’il a été victime d’un “malaise cardiaque” pendant le contre-interrogatoire de la défense, à Abidjan.

“La cour a décidé de suspendre l’audition d’Aboulaye Soro”, victime d’un “malaise cardiaque”, a annoncé le président de la cour d’assises, Bouaki Kouadio, après environ 30 minutes de suspension d’audience afin de permettre à M. Soro de se désaltérer.

Tenant difficilement sur ses jambes, le témoin qui avait évoqué pendant son audition un “problème au cœur”, a été évacué de la salle avec l’aide de deux policiers.

Il a déclaré à la cour avoir “vu” Mme Gbagbo dans la commune de Cocody (Est d’Abidjan) quelques jours “après la marche sur la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI)” en décembre 2010, assurant que des “caisses” contenant des “armes” ont été sorties d’une “ambulance” en présence de l’accusée.

La voix grave sur un ton parfois agressif, Aboulaye Soro a également évoqué les conditions de l’enlèvement de son “frère” dont il n’a plus eu de nouvelles depuis 2011.

Depuis le 31 mai, l’ex-Première dame ivoirienne est jugée pour “crimes de guerre” et “crimes contre l’humanité” commis pendant la crise postélectorale qui a officiellement coûté la vie à au moins 3.000 personnes.

MYA

Source: Alerte Info

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE