# EODE-TV & AFRIQUE MEDIA/ LE GRAND JEU (4) : GABON. UNE REVOLUTION DE COULEUR AFRICAINE ? from EODE-TV on Vimeo.

Processus électoral en RDC: Kabila dit définitivement non a Obama

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, a déclaré ce lundi à Kinshasa qu’il n’acceptait pas les “injonctions” de l’étranger relatives à la tenue des prochaines élections dans son pays.

“De nos partenaires, et pourvu que cela soit fait dans le respect de notre souveraineté, nous sommes toujours prêts à recevoir des avis, conseils et suggestions, mais jamais des injonctions”, a déclaré M. Kabila dans un discours devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès.

APRES LE GABON,  VERS UNE REVOLUTION DE COULEUR EN RDC ? 

C’est un NON défintif à Obama. Et cela laisse augurer d’une future tentative de « révolution de couleur » à l’africaine contre le régime Kabila.

Depuis le « sommet USA-African leaders » de Washington les 3-4-5 août dernier, tout a été mis en place par les américains pour cette vague de changements de régimes qu’ils entendent organiser. En particulier, la NED (qualifiée de « vitrine légale de la CIA ») a pris en main des centaines et des centaines d’activistes, journalistes, syndicalistes africains, venus d’Afrique et de l’UE, lors d’un « sommet parallèle » à Washington les 5  et 6 août dernier.

Une première « révolution de couleur » à l’africaine est déjà en cours au Gabon contre le régime Bongo … Et des structures de propagande anti-Kabila sont déjà mises en place, notamment à Bruxelles et Paris, avec des journalistes “retournés” par la NED.

Luc MICHEL

About admin

2 comments

  1. cest aux Africains de degager Kabila et no aux occidentaux, de quels droits les USA s en melent , sa suffit les ingerences de Obama, est ce que nous on s ingerent dans leurs affaires? de quoi je me mele Obama? balai devant chez toi et stop!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.