Publication de photos de Charles Blé Goudé et de Jean Yves Dibopieu: Tant d’émotion pour une simple guerre entre successeurs de Ouattara

Publication de photos de Charles Blé Goudé et de Jean Yves Dibopieu: Tant d’émotion pour une simple guerre entre successeurs de Ouattara

C’est incroyable, lorsqu’on peut assister à tant d’émoi à la vue de simples photos balancées sur le net dans le simple but de montrer à l’adversaire sa force de frappe. Cette analyse personne ne la fait dans le camp des pro-gbagbo.

Depuis plusieurs jours maintenant,( et jusqu’à quand encore, personne ne sait) nous avons lu des débats, tous déprimants les uns que les autres, tendant à  certifier ou non l’authenticité des photos de Charles Blé Goudé et Jean Yves Dibopieu balances sur le net. Certains trouvent le malain plaisir à lire des messages que le “génie du kpô” tenterait de leur envoyer. Du coup, la présence de Jean Yves Dibopieu sur lesdites photos est reléguée au second plan.

Mais diantre que se passe-t-il avec ces pro-gbagbo?

Le Patriote, journal du RD créé par Ahmed Bakayoko pour lui servir de porte-voix, les prends aux mots et insinue un message tendant à menacer la paix publique en Côte d’Ivoire.  Sur cette lancée, Le Patriote conclue d’ailleurs que Blé Goudé devrait être transféré à La Haye s’il se plaint des conditions de sa détention.

Le Banco , un site pro-ouattara est plus incisive pour montrer que les prisonniers cités  vivent “au beurre” dans leur cellules. Le site qui s’est trouvé une spécialité d’analyste sémiotique conclue que Charles Blé Goudé et Jean Yves Dibopieu ont trop bonne mine et en bonne santé pour qu’on insinue qu’ils ont fait objet de torture comme tenteraient  de faire croire des pro-gbagbo:

«La mine :il a très bonne mine. Il n’a pas les joues creuses des affamés. Pas plus qu’il ne porte aucune trace de torture, il n’y a pas de gnon ni même de boursoufflure dans le visage. Son corps est intact. Il n’y a pas là aussi de trace de torture, de chicotte, ni même de fer à repasser sur le corps… Le décor : le sol carrelé est bien propre. Il n’y a pas de trace de saleté ni de crasse sur le sol. Cela montre bien, qu’il est dans une villa. Sinon, connaissez-vous une prison en Cote d’Ivoire avec des sols carrelés ? Ce qui revient à dire, que quelqu’un fait le ménage pour lui.», écit Lassina Christian. 

Lassina Christian réussit au moins la prouesse de mettre tout le monde d’accord sur le fait que les photos publiées sont authentiques. Authenticité dont douterait encore le confrère JMK de du quotidien ivoirien “l’Inter” «Ce ne sont pas des images récentes. Je peux même vous certifier que ce sont des images mêmes d’une certaine époque. Des images des premiers moments de leur arrivée sur le territoire national», l’aurait informée une source “proche” de Blé´Goudé.  Lassina Christian va d’ailleurs plus loin que cela. En effet, à travers la description du lieu où les photos ont été prises et qu’il qualie de “villa”, Lassina Christian nous apprends que Jean Yves Dibopieu serait également en ”résidence protégée” pour utiliser l’expression chère au ministre Hamed Bakayoko.

De fait, le sieur Lassina Christian, doute simplement du motif de cette publication, pas plus. Motif qu’il qualifie de manipulation de personnes en connivence avec Blé Goudé: «Tout porte à croire, que Blé Goudé pose pour un magazine de mode. Pour un prisonnier, il y a une attitude, qui ne trompe pas, et que Blé Goudé n’adopte pas. Qui ne se souvient pas des tortures subis par Cherif Ousmane qui portent encore les stigmates sur les doigts, et à travers des dents étirés aux tenailles.» Le non dit et le “doute” dans lequel le pouvoir se trouverait est tout craché” Mais ce doute est immédiatement levé dans les lignes de la fin de l’analyse sémiotique «Ils ont voulu nous émouvoir, mais leur stratégie a produit l’effet contraire. Tout le monde entier a vu que Alassane Ouattara est respectueux des conventions internationales, qui protègent les prisonniers. Par ailleurs, on y voit bien un objectif adjacent : obliger Ahmed Bakayoko le sécurocrate ivoirien à présenter les images de Blé Goudé à la télévision nationale. La stratégie employée par le Fpi est simple et réside dans cette maxime : “prêcher le faux pour avoir le vrai “». L’auteur de l’article vient donc d’informer monsieur le minister et ”sécurocrate” de ceux qui sont derrière cette mis en scène.

Ainsi donc certains pro-ouattara, y compris ceux proches du PDCI, pensent avoir trouvé les co-auteurs de ces publications. Ils sont malheureusement (presque) réjoints dans cette analyse par le confrère JMK de quotidien “L’Inter”, qui lui aussi croit en une mise en scène qui «…. vise à donner une preuve de vie qui soit un peu contradictoire avec les dires du ministre d’État, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Hamed Bakayoko, qui ne cesse de répéter à qui veut l’entendre que l’ancien ”général de la rue” était en ”résidence protégée” et ”très bien traité”».

Que d’inepties! Que gagnerait les leaders du FPI à faire cette mise en scène? Et comment se seraient-ils procurés ces photos dont l’authenticité est maintenant attestée par Lassina Christian?

Si comme l’atteste Lassina Christian lui-même «Le décor : le sol carrelé est bien propre. Il n’y a pas de trace de saleté ni de crasse sur le sol. Cela montre bien, qu’il est dans une villa», peut-être s’agit-il de la fameuse ”résidence protégée” où Blé serait ”très bien traité”, comment les responsables du FPI ont pu y avoir accès aussi facilement sans que le fameux ” sécurocrate ivoirien” n’en ai une idée?

Tout ça sent du soufre! A noter d’ailleurs que cela arrive exactement quelques jours après que la CPI aie exigé que Blé Goudé soit transféré à La Haye.

Pendant tout ce temps, comme des sourd-muets, ni les hommes de l’autre protagoniste dans la guerre de succession à Ouattara ni les torchons qui lui sont proches ne dissent grande chose. Ce qui nous emmène à croire que ce qui se passé n’est qu’une partie du jeu d’échèque que se livrent Soro et Bakayoko depuis des semaines. La publication des photos de Dibopieu et Goudé n’est qu’un simple pas dans cette partie qui comporte d’ailleurs plusieur autres pas. Ça n’a rien à avoir avec une quelconque préparation de transfèrement vers La Haye ou pas. Sinon pourquoi Dibopieu serait-il également exhibé? Il ne fait l’objet d’aucune poursuite à ce jour devant la CPI. Qu’est-ce qu’une publication de photos pourrait apporter de plus ou de moins dans un dossier d’éventuel transfèrement?

A la vérité, l’un des camps au “combat” vient ici de montrer sa force à pénéter dans le jardin secret de l’autre. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’après les évènements à l’Université de Cocody la semaine dernière, Soro vient à nouveau de faire un enfant à la femme de Bakayoko dans son dos. Il prouve ainsi qu’il a une plus grande maîtrise du terrain sécuritaire en Côte d’Ivoire que son adversire. Dommage qu’il utilise deux anciens camarades, premiers responsables de la FESCI eux-mêmes, dans ce jeu…. L’une conséquence des consequence malheureuse de ce jeu morbide serait bien sûr le tresnfèrement de Blé…

Mawa Touré

Pour eburnienews.net

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*