Quand Kobenan Kouassi Adjoumani se trouve des ressemblances avec à Laurent Gbagbo

Quand Kobenan Kouassi Adjoumani se trouve des ressemblances avec à Laurent Gbagbo

Du temps de sa gouvernance, le président Laurent Gbagbo semblait ne pas être aimé de ses adversaires. Mais les masques sont en train de tomber. A Bondoukou, le ministre Kobenan Adjoumani, cadre du vieux parti le PDCI, lui a reconnu des valeurs : courage et détermination. Il va même jusqu’à se trouver des traits de ressemblance avec le président Gbagbo. «La région où on m’aime le plus même, c’est dans la région des Bété. Parce que je suis allé à plusieurs reprises là-bas et quand j’y vais, ils disent qu’on avait un Woody ici mais toi tu es le Woody du Zanzan…».

A dire vrai, pour qui connait l’histoire récente de la Côte d’Ivoire, il difficile de croire en ce que c’est le ministre Adjoumani qui parle ainsi. Était-ce donc pour ressembler à Laurent Gbagbo qu’il se distinguait par ses invectives à son endroit, au point de se retrouver devant les tribunaux pour répondre de ses actes ?

Laurent Gbagbo – Adjoumani, c’est en réalité le jour et la nuit. Dans la vie et le parcours de Laurent Gbagbo, les exemples d’actes de bravoure et de courage ne manquent pas. A l’époque du parti unique où parler de multipartisme était un délit, Laurent Gbagbo a osé. En 2002 alors qu’il était en visite au Vatican, la Côte d’Ivoire était attaquée. En dépit des risques que cela comportait, il est rentré dans son pays.

En 2011, pendant que l’armée française pilonnait sa résidence officielle, il ne s’est pas résigné et n’a même pas pris la fuite. Il y est resté. Juste quelques faits qui font de lui «le Woody de Mama». Le vrai.

Edouard Amichia

Source: Le Nouveau Courrier N°1041

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.