Quand les mensonges du témoin Ouedraogo Salifou, poussent maître O’shea a appeler les enquêteurs de Bensouda à la barre

Quand les mensonges du témoin Ouedraogo Salifou, poussent maître O’shea a appeler les enquêteurs de Bensouda à la barre

Le deuxième jour du témoignage de Ouédraogo Salifou a révélé trop d’incohérence dans sa déposition au point que maître O’shea a exigé et obtenu du juge-président Cuno Tarfusser qu’il appelle les enquêteurs du procureur Fatou Bensouda à la barre afin de certifier la source de certaines parties de son témoignage. Plus précisément celle en rapport avec la fameuse vidéo montrant des personnes vivantes être brûlées.

Pendant son témoignage à Abdjan, le témoin Ouédraogo Salifou a versé une 2ème vidéo au bureau du procureur, la présentant comme étant le resultats d’images rapportant des fait qui se seraient déroulés en Côte d’Ivoire. Sur pace, Ouédraogo Salifou a assuré aux enquêteurs qu’il reconnaissait l’homme qu’on brûlait. Il a également indiqué aux enquêteurs que les auteurs de la barbarie qu’on montrait sur la vidéo seaient des miliciens pro-Gbagbo.

Cette vidéo a constitué une des principales peuves de l’accusation, qui étabissait ainsi la pratique barbare dont se serait fait coupable le camp Gbagbo contre les supporters de Alassane Dramane Ouattara.

Le bureau du procureur aurait-il fait du faux dans son dossier?

S’il est vrai que cette vidéo met en évidence la légéreté du dossier de l’Accusation, il faut souligner que l’adience de ce jour nous rapproche un peu plus vers la source de la vidéo dont s’est procurée le bureau du procureur. En effet, l’interrogatoire des avocats de la défense a permis d’établir que le témoin Ouédraogo Salifou aurait remis la vidéo incriminée aux enquêteurs du bureau du procureur en leur faisant croire que les faits présentés sur la vidéo se seraient passés en Côte d’Ivoire, et que ces faits auraient été l’œuvre des pro-Gbagbo. Toutefois, sous le feu des questions de maître Gbougnon, Ouedraogo Salifou s’est retracté, avouant qu’il n’aurait pas remis ladite vidéo aux enquêteurs.

Lire aussi: “Procès du président Gbagbo: Le témoin Ouédraogo Salifou qui ne se souvient de rien

En tout cas, si Ouédraogo Salifou reconnaît que la fameuse vidéo se trouvait sur la mémoire de la carte du téléphone qu’il a remis aux enquêteurs, il soutient cependant ne leur avoir pas indiqué que les faits se sont déroulés en Côte d’Ivoire. Une situation qui laisse croire que le bureau du procureur a fait du faux en présentant la vidéo comme une pièce à conviction dans le dossier.

Quand les mensonges du témoin Ouedraogo Salifou poussent maître Oshea a appeler les enquêteurs de Bensouda à la barre Quand les mensonges du témoin Ouedraogo Salifou, poussent maître Oshea a appeler les enquêteurs de Bensouda à la barre

C’est pour savoir comment l’Accusation s’est procurée la pièce litigieuse que maître O’shea a souhaité entendre les enquêteurs du procureur. Le juge-président Cuno Tarfusseur semble avoir fit droit à la requête de maître O’shea. Mais ce ne fut pas le seul incident lors de l’audition du témoin Ouédraogo Salifou.

Le témoin Ouédraogo Salifou est venu mentir à la CPI pour empocher 35 millions

Tout au long de la contre-interrogation, on s’est appercu que le témoin du procureur ne savait rien de ce qui s’est passé pendant la crise postélectorale ou a feint de ne rien savoir. De son âge, il ne se souvient même pas, arguant qu’il ne savait ni lire ni écrie, comme si on avait besoin de savoir lire et écrire pour connaître son âge ou savoir en quelle année.

Selon Mâitre Ange Rodrigue Dadjé le témoin  du procureur Ouédraogo Salifou a déjà fait une déposition à Abidjan. Lors de son audition, le témoin Ouedraogo Salifou a confirmé sous serment que contrairement à ce qu’il avait laissé entendre ultérieurement, il n’est jamais arrivé à Cocody encore moins à la marche de la RTI. Sa randonnée à lui aurait pris fin aux environs du quartier Pailler vers le camp d’Agban.

Selon la copie (ci-dessous) de cette déposition, Ouedraogo Salifou vise à se faire dédommager à concurrence de 35 millions de F CFA pour son témoignage. N’ayant pas obtenu gain de cause à Abidjan, Ouédraogo Salifou a certainement décidé de tanter sa chance au niveau de la CPI.

PV de Ouedraogo Salifou lactuel témoin à la CPI 1 Quand les mensonges du témoin Ouedraogo Salifou, poussent maître Oshea a appeler les enquêteurs de Bensouda à la barre

PV de Ouedraogo Salifou lactuel témoin à la CPI 2 Quand les mensonges du témoin Ouedraogo Salifou, poussent maître Oshea a appeler les enquêteurs de Bensouda à la barre

Cette version est d’ailleurs soutenue par plusieurs personnes qui connaissent bien le témoin Ouédraogo Salifou.

De la vidéo ci-dessus, il revient d’ailleurs que la blessure au bras que le témoin de Fatou Bensouda exhibe pour attester de ses “troubles mentaux” qui s’expriment en terme d’oubli, est due à un accident de circulation qu’il a eu à Yopougon.

D’autres sources soutiennent que l’objectif de Ouédraogo Salifou a toujours été d’aller en Europe. C’est dire que si la CPI ne prend pas les dispositions utiles pour contrôler les mouvements du témoin Ouédraogo Salifou, il y a de fortes chances qu’il disparaisse dans la nature après sa déposition mesongère.

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 7 Février 2017 (1ère Partie)

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 7 Février 2017 (2ème Partie)

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 7 Février 2017 (3ème Partie)

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 7 Février 2017 (4ème Partie)

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 7 Février 2017 (5ème Partie)

Procès Gbagbo et Blé Goudé du 7 Février 2017 (6ème Partie)

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE