Quand les savants saoudiens “importent” des chauffeuses occidentales

Quand les savants saoudiens “importent” des chauffeuses occidentales

Alors que l’ vient d’offrir à l’Égypte un lot de jolis tout neufs, il est extrêmement mal élevé de poser la question des droits de la femme au sein du Royaume saoudien… N’est ce pas monsieur le Drian ?

Grâce à des savants comme le docteur saoudien Saleeh al-Saadoun, le sort réservé au « deuxième sexe » ne pose plus aucun problème en Arabie Saoudite. Ainsi, l’excellent docteur en histoire islamique, s’il maintient que la vie publique est trop dangereuse pour que les puissent conduire, propose d’améliorer leur sécurité en recrutant des « chauffeuses » venues de l’. En effet, les saoudiennes, soumises aux pulsions criminelles des hommes en général et de leurs chauffeurs en particulier, vivent en danger de viol permanent … Avec sa solution, celle d’un conducteur femelle, Saleeh al-Saadoun laisse le voile tiré et écarte le danger.

Les occidentales immunisées

À la magnifique  Nadine al-Bdear, qui l’interrogeait cheveux au vent, pour la chaine saoudienne Rotana Khalijiyya, qui suggérait à ce docteur inquiet que les « chauffeuses » venues d’Europe ou d’Amérique risquaient, elles aussi, d’être violées sur le bord de la route, le savant a répondu avec sagesse : « Mais pas du tout, vous n’avez rien compris, pour ces femmes-là, le viol n’a aucune importance religieuse ou morale ». Cette sainte ordure précisant « pour ces femmes-là le viol n’est pas un drame ».

Souhaitons que Le Drian, notre super VRP sourcilleux sur les droits de l’homme à Lorient sera un jour tout aussi vétilleux sur la chose au Moyen Orient.

Jacques Marie Bourget

Source: mondafrique.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE