Que cache le gouvernement au peuple?

Que cache le gouvernement au peuple?

Le peuple ivoirien vient d’être surpis par une forme d’assassinat inqualifiable.

L’objectif de ce que nous appelons actuellement enlèvement d’enfants ne serait-il pas le début d’une guerre entre alliés d’hier?

Si tel était le cas, alors que les pauvres enfants, que le peuple ne soit pas pris en mouton de sacrifices. Quand j’y réfléchis, il ya trop de confusions surtout l’entrée en scène des kidnappeurs munis d’armes à feu.

Sommes-nous face à une forme de commando invisible? Même si tel était le cas, pourquoi tuer les enfants? Quel message macabre tentent-ils de faire passer au peuple innocent? J’y réfléchis, mais je ne comprends toujours pas cet acharnement macabre contre les enfants.

Quand la ministre Kandia Camara parle de déclaration de guerre venant des kidnappeurs, est-ce l’une de ses manières de parler propre à elle ou se cache-t’il un message bien claire derrière cette phrase intrigante? En tout cas, cette phrase a tout l’air de supposer que le gouvernement ivoirien sait à qui il a affaire. Ce qui du coup, voudrait dire que ce gouvernement a une idée claire de la situation, mais est bien déterminé à ne rien faire, laissant ainsi le peuple à son triste sort. Cela favorise les spéculations selon lesquelles ce qui se passe serait l’œuvre des brouteurs ou des marabouts…

Comment des voleurs, des kidnappeurs peuvent-ils déclarer la guerre à un gouvernement, et donc à un Etat? Voulait-elle dire “ils nous ont lancé un défit?

Il y a trop de non-dits dans cette histoire. Mais que ces non-dits ne deviennent pas des tombes pour nos enfants, pour le peuple. Pour ces non-dits, Chers parents au pays:

Respectez l’action “RETIRÉ LES ENFANTS DES ÉCOLES !”

Que les enfant soient à la maison à partir de 17 heures!

N’acceptez pas de monter dans une voiture inconnue même sous la menace d’une arme à feur.

Mieux vaut mourir sur place que de mourir atrocement par mutilation ou par viol!

Il n’oseront pas tirer pour ne pas attirer l’attention des passants ou des «forces de l’ordre».

Achetez des sifflets aux enfants qu’ils utiliseront en cas de menace pour faire plus de bruit!

Hypnotisme par fétiche ou pas, lorsqu’il y a l’instinct de survie réveillé en soit, Dieu donne toujours un dernier souffle pour rester en vie.

La route du pouvoir ou de la gloire ne se trouve pas dans l’assassinat d’enfants.

QUE DIEU NOUS FORTIFIE POUR CETTE BATAILLE.

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE