Quelques détails sur les faux investissements du régime Ouattara

Quelques détails sur les faux investissements du régime Ouattara

Il suffit d’analyser les chiffres de la Direction de la conjoncture et de la prévision économiques, qui dépend du ministère de l’Economie et des Finances de Côte d’Ivoire, pour se rendre compte qu’une bonne partie de ce que le gouvernement Ouattara présente comme des “investissements” financés par le budget de l’Etat n’en sont pas. Ou alors sont si peu productifs qu’ils ne permettront pas de rembourser la dette croissante du pays.

– Par exemple, le gouvernement présente toutes les dépenses faites dans le cadre du Plan présidentiel d’urgence (PPU), ce “budget dans le budget” qui est allé croissant de 2011 (une quarantaine de milliards de FCFA) à 2015 (135 milliards de FCFA), comme des dépenses d’investissement. Un document publié sur le site du ministère de l’Economie et des Finances, qui présente la liste des marchés publics octroyés par l’Etat durant le premier semestre 2013, remet pourtant fortement en cause cette catégorisation.

– Sur des dépenses recensées de 9 milliards 620 millions 673 mille 705 FCFA dans le cadre du PPU durant cette période, 149 millions 999 mille 861 FCFA sont allées aux dépenses de carburant de la seule Autorité nationale de régulation des marchés publics (ANRMP), 6 milliards 882 millions 990 mille 900 FCFA sont allés à l’achat d’au moins 186 voitures rien que pour le fameux PPU et de 2 pour l’ANRMP. Cet argent est classé dans la rubrique investissements, mais on aura compris qu’il s’agit au mieux de divertissement, au pire de détournement.

– En dehors de ce PPU, certains “investissements” de l’année 2015 laissent planer de gros doutes sur leur productivité. 16,1 milliards de FCFA (non prévus) sont allés aux travaux d'”investissement” effectués dans le cadre de visites présidentielles à l’intérieur (à quoi servait donc le PPU ?). 12,6 milliards de FCFA (contre 3,4 prévus) ont servi à réhabiliter des résidences présidentielles à l’intérieur du pays (où le président ne dort jamais comme on le sait). On apprend par ailleurs que les travaux de construction et de réhabilitation des universités ont coûté 51,6 milliards contre 21,1 milliards prévus (pourquoi ce gap ?). Avec ça, il n’y a toujours pas de labos en fac de médecine/pharmacie à Abidjan.

Les faux investissement de Ouattara Quelques détails sur les faux investissements du régime Ouattara

Chaque sou volé, gaspillé ou détourné sera payé par vos impôts, vos factures, vos enfants. On ne peut pas soutenir l’insoutenable puis se mettre à gémir quand on reçoit la douloureuse de la CIE. “Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.”

Théophile Kouamouo

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*