Qui le RDR de M. Ouattara veut-il effrayer? (Par Joël Ettien)

Qui le RDR de M. Ouattara veut-il effrayer? (Par Joël Ettien)

Pour la conservation du pouvoir, le RDR de M. Ouattara est devenu subitement belliqueux, insolent, traumatisant, traître et on ne sait pas qui, ce parti pense pouvoir effrayer quand on sait aussi les conditions de leur avènement.

Quand on parvient au pouvoir par les armes, le peuple ne peut plus avoir peur, parce que depuis longtemps habitué au seul langage, de la terreur et de la violence.

Quand on a réussi, à coût de milliards à diviser le Front Populaire Ivoirien, du grand Laurent Gbagbo et décimer le MFA de M. Anaki Kobenan, je ne pense pas que le PDCI RDA se laissera défragmenter. La machine est trop lourde pour arriver à le moudre comme de la farine de blé. Et si c’est vers cette doctrine, que tendent M. Ouattara et ses affidés, qu’ils revoient leur copie. M. Daniel Kablan Duncan et les autres ministres qui viennent de faire allégeance à M. Ouattara, croient qu’on ne les a pas vus venir. Quel ivoirien peut-être ignorant à ce point et se dire surpris par cette haute trahison? Heureusement que c’est maintenant. On n’a vu leur traîtrise pour des intérêts personnels, mais le PDCI RDA vivra.

Voilà, un parti qui est au pouvoir et qui se comporte comme, une faction rivale dans un maquis. Or donc, c’est le PDCI RDA qui était leur béquille et le fait de voir ce parti s’organiser pour prendre ses responsabilités, il devient (le RDR) de facto, amnésique et tremblotant pour se laisser aller dans les diatribes qui ne l’honorent pas tout. On le pensait mature, sage, capable d’assurer la quiétude de ses concitoyens et voilà qu’en lieu et place de projets de développement, c’est l’alerte à la guerre.

Le retour tant attendu du président Henri Konan Bédié, si le RDR pense que, c’est pour le rassurer à un autre appel, il a menti. Le président Bédié a toujours laissé les militants dubitatifs et perplexes à travers ses propos. Tantôt, il prétend accompagner M. Ouattara au travers d’un RHDP qui ne fait que faire des ravages. Souvent, il confirme que le candidat du RHDP sera le candidat du PDCI RDA. Mais, les militants de ce parti l’attendent au tournant à son arrivée de son long séjour européen. Personne sinon aucun militant du PDCI RDA ne veut plus manger de ce plat empoissonné et avarié. Le président Bédié est donc averti, qui doit-être claire désormais dans ses propos.

L’heure est grave et elle s’est aggravée dans les sorties des cadres du RDR qui tiennent des propos de guerre, donc le président Bédié, n’a plus droit à des propos nuancés qui frisent une quelconque appartenance ou un soutien biaisé à Ouattara. Le PDCI RDA doit avoir le courage de ses engagements et dire clairement et publiquement que l’an 2020, son candidat battra tous ceux qui oseront le concurrencer. Ce n’est qu’à ce prix seul, que le président Bédié aura la tranquillité et gagnera à nouveau, la confiance et le respect de ses militants.

Maintenant, les ivoiriens savent à qui, ils ont à faire, les masques commencent à tomber et les visages hideux et larmoyants de ceux qui sont parvenus au pouvoir avec des complicités et des alliances disparues au gré de leur égoïsme et méchanceté et qui ont tout perdu au passage. Dans la vie, l’argent ne peut pas tout régler quand il s’agit de la gestion des Hommes et ça, M. Ouattara a du mal à reconnaître et joue avec le feu. Qu’est-ce que les ivoiriens, n’ont pas vu de pire que la mort et l’ignominie que le RDR, leur a servis depuis plus de 20 ans? Comment une femme enceinte peut avoir peur du sexe de son mari? M. Gbagbo Laurent et son ministre Blé Goudé sont déportés dans une prison coloniale, sans compter les autres affres et souffrances de ceux qui croupissent dans les prisons sans jugement et les exilés, alors, quand un peuple a vécu ça, que lui reste-t-il à craindre, si ce n’est de la fornication et la vengeance dans les urnes.

Pour l’heure, il y a de l’agitation dans l’air, mais on ne peut pas parler d’élection sans que les conditions ne soient réunies à savoir: la recomposition de la CEI, le découpage électoral, le recensement électoral pour mettre à jour le listing électoral, le désarmement de toutes milices, et d’autres blocages qui pourraient servir d’obstacle à une élection crédible et démocratique. Quand on va commencer à aborder ces sujets sérieux, que fera donc le RDR puisque cela ne sera pas en sa faveur? Mais, il faut mettre le doigt sur cette plaie pour la soigner. Sinon, le PDCI RDA passera où pour gagner ces élection et réconcilier les ivoiriens.

Le temps de la grande compréhension, de l’écoute, d’analyse, de maîtrise, d’observation est arrivé, le PDCI RDA ne doit plus jouer avec la vie des ivoiriens et le temps de la vérité et du concret est à portée de main. Les propos de devinette et nuancés doivent céder le pas au courage. Le RDR n’est pas le seul parti puissant en Côte d’Ivoire, d’autres formations politiques éprises de paix sont là, il suffit au président Bédié de faire des ouvertures, il sera submergé de demandes et pour la vie du peuple ivoirien, il n’a pas le choix.

Si le RDR n’a plus rien à proposer aux ivoiriens, vaut mieux sortir par la grande porte maintenant que de voir la vengeance le rattraper à grandes enjambées. Les ivoiriens sont impatients du courage du président Henri Konan Bédié, dont ils pensent que son séjour européen, a augmenté sa sagesse et sa vison d’une Côte d’Ivoire libre et débarrassée de toutes injustices et de profits orientés.

Je fais partie de ces ivoiriens qui aspirent à la paix et à la cohésion nationale. La peur est désormais dans le camp du RDR et quant au PDCI RDA, il aura son candidat avec ou sans lui et il vaincra. Merci le président Bédié de comprendre que l’heure a sonné de voir enfin la Côte d’Ivoire, en joie et tous les artistes, nous feront vibrer et tout sera à votre honneur! Bon retour au pays natal et Akwaba!!!

Pour les ni ni ni, c’est bon, allons reprendre le pouvoir pour le bonheur des ivoiriens!! Militants du PDCI RDA personne n’est gardien de votre conscience, alors le temps de l’achat des consciences est arrivé, pour une fois, pensez au peuple ivoirien.

Joël ETTIEN

Président de L’Eveil-Solidarité (courant)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*