Racisme en France: Des élèves de Saint-Adrien à Villeneuve d’Ascq se déguisent en noirs, le lycée présente ses excuses

Racisme en France: Des élèves de Saint-Adrien à Villeneuve d’Ascq se déguisent en noirs, le lycée présente ses excuses

Une lycéenne a posté sur les réseaux sociaux des images où on voit des élèves, maquillées de noir, déguisées et avec dans les mains une banane.

est à l’occasion du carnaval de Mardi Gras organisé comme chaque année par le lycée Saint-Adrien à Villeneuve d’Ascq que certains élèves se sont déguisés en “blackface”. Des hommes et des femmes maquillées en noir, avec des tresses, des costumes africains… Certains avaient même ramené des bananes…

Des photos de ces déguisements ont été prises dans l’enceinte du lycée le 28 février dernier. Leur diffusion sur Twitter et sur Instagram a rapidement déclenché une polémique. “Etre noir n’est pas un déguisement. Se peindre le visage en noir, en bouffant des bananes, c’est raciste et stupide“, écrit une abonnée du compte Twitter “Stop au Blackface”. Des élèves cités par La Voix du Nord estiment que l’élève qui a posté ces photos est « plus stupide que raciste ».

“Blackface”

Pour comprendre la portée raciste de cette pratique appelée “blackface”, il faut en rappeler les origines. Il s’agit d’un genre théâtral né aux Etats-Unis même avant la Ségrégation, où des acteurs blancs noircissaient leur visage et leurs mains pour caricaturer les Noirs. Il a inspiré les minstrel show, les spectacles racistes du XIXème siècle. C’est là que naîtra la chanson Jump Jim Crow, qui a donné son nom aux lois séparant Noirs et Blancs aux Etats-Unis dans le Sud du pays. Aujourd’hui, cette pratique se retrouve dans certaines fêtes costumées. L’intention raciste y est largement diluée, les personnes qui le font l’associent à une plaisanterie.

Blackface Racisme en France: Des élèves de Saint Adrien à Villeneuve dAscq se déguisent en noirs, le lycée présente ses excuses

La direction du lycée Saint-Adrien de Villeneuve d’Ascq a tenu à réagir et présenter ses excuses dans un communiqué : “Cette année, nous avons été alertés que des photographies, pouvant être interprétées comme ayant un caractère insultant ou raciste, ont été prises et diffusées sur les réseaux sociaux à l’initiative d’élèves. Ces photographies ne sont absolument pas représentatives de l’esprit de notre projet éducatif et des valeurs que nous portons, qui sont celles de l’accueil de tous, de l’éducation à la différence et du respect de chacun. (…) Conscients que ces images ont pu choquer, nous regrettons leur interprétation et leurs conséquences qui entachent le caractère traditionnel du carnaval alors que nos actions promeuvent la construction d’une fraternité partagée par tous.

Lire la suite sur francetvinfo.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*