Racisme: Quand Hillary Clinton traitait un employé noir de “nègre” (Vidéo)

Si les insultes proférées par le candidat républicain Donald Trump ont justement choqué les grands médias, celles exprimées par sa rivale démocrate Hillary Clinton sont souvent passées sous silence.

Tracey Martin, ancien chef cuisinier à la Maison Blanche sous l’administration Clinton, affirme avoir entendu Hillary, alors First Lady, traiter avec mépris un domestique noir de “nègre”. L’incident aurait eu lieu au cours d’une réception privée au centre médical Elizabeth Taylor de Washington, juste avant un événement public organisé avec Bernadette Chirac, épouse du président français. “Un monsieur de couleur est entré avec quelque chose qui ne lui a pas plu, et lorsqu’il a quitté la pièce elle a employé le mot ‘nègre’”, a ainsi témoigné Martin sur la radio WBEN 930. “Donc, vous étiez seul avec Hillary après que l’homme noir lui a apporté quelque chose qu’elle n’aimait pas, et elle vous a dit le mot ‘nègre’”, lui a alors demandé l’animateur. “Oui”, a confirmé le cuisinier.

Selon Tracey Martin, qui a servi des chefs d’Etat et de gouvernement comme Ronald Reagan, George H. W. Bush et Margaret Thatcher, les Clinton sont même des récidivistes. Déjà, en 1974, au soir de la défaite surprise de Bill dans sa course au Congrès dans l’Arkansas, Hillary avait lancé en hurlant à son directeur de campagne : “putain de salaud de juif” ! Une ex-maîtresse présumée de Bill Clinton a aussi déclaré avoir entendu le couple prononcer des injures racistes et antisémites.

La candidate démocrate à la Maison Blanche, qui a loué son “ami et mentor”, Robert Byrd, sénateur démocrate et ex-leader de l’organisation suprématiste blanche Ku Klux Klan, est d’ailleurs réputée pour jurer comme un charretier. Plus récemment, c’est son mari qui raillait son successeur démocrate détesté, Barack Obama. “Il y a quelques années, ce type aurait porté nos valises”, lâchait ainsi Bill Clinton à l’ancien sénateur Ted Kennedy, lors des primaires houleuses à l’élection présidentielle de 2008.

Source: valeursactuelles.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*